Classement Des Vins

Edition du 03/01/2017
 

EARL GUY MALBETE

Domaine familial depuis 4 générations. L'exploitation assume la gestion complète de 4 ha de Sauvignon, 4 ha de Pinot noir et 2 ha de Pinot gris. La culture se fait de façon traditionnelle : buttage, débuttage, incorporation de fumier naturel. Vinification traditionnelle, élevage du vin sur lie fine, filtration sur terre (pas de collage). On retrouve tout cela dans de Reuilly Pinot noir 2010, de belle teinte grenat, dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, avec des nuances caractéristiques en finale où l’on retrouve la framboise, la violette et les épices. Excellent 2010, charnu, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample et parfumé, de très bonne garde. Le Reuilly Sauvignon blanc 2012, classique, est élégant, au nez de rose et d’amande, un vin de bouche ample et parfumée. Excellent rosé Pinot gris 2012, de robe brillante, au nez d’agrumes et de fruits blancs frais, tout en souplesse. Voilà une belle réussite avec ce Reuilly Pinot Noir 2012, vraiment séduisant, aux connotations de sous-bois et de fruits surmuris, un vin ample, charnu en bouche, avec cette finale légèrement poivrée et giboyeuse, d'évolution prometteuse.

Guy et Florence Malbète
Le Bois-Saint-Denis 16, chemin du Boulanger
36260 Reuilly
Téléphone :02 54 49 25 09
Télécopie :02 54 49 27 49
Email : guymalbete@vinsdusiecle.com
Site : guymalbete




> Le palmares des vins


CLASSEMENT BORDEAUX SUPERIEUR
e_bordeaux_superieur.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BELLEVUE-FAVEREAU
BOSSUET
BRAN DE COMPOSTELLE
CRAIN
PANCHILLE
PASCAUD
FILLON
HAUT-CRUZEAU
LAGRANGE LES TOURS
PARENCHÈRE
THURON
BURLIGA
GALAND
JAYLE/PELLE
LATOUR LAGUENS
LUGAGNAC
PIOTE
BÉCHEREAU
LAMOTHE VINCENT
BARAIL
PAILLETTE
PIERRAIL
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BALLAN-LARQUETTE/CHAIGNE (BX)
FONTBONNE (BX)
LA MARECHALE
BELLE GARDE
BOUTILLON
BERNADON (BX)
CORNEMPS
FONT-VIDAL (BX)
MASSON/GASSIES-GAUTEY (BX)
ENTRE-DEUX-MONDES
GRAND FRANÇAIS
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
LAJARRE
PENIN
SIRON
LAUDUC
MALEDAN (BX)
BUISSON
LE SEPE
(MAISON NOBLE)
SAINTE-BARBE
BASTIAN
CROIX DE QUEYNAC
MAUBATS
TUILERIE du PUY
(LAUBERTRIE (BX))
(VRILLE TETUE)



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
VRAI CAILLOU*
ARRAS
LISENNES
CASTENET
(REIGNAC)
CAZENOVE
BRANDILLE*
CANTEMERLE*
(HAUT-BRANA*)
PEYFAURES
VIEILLE TOUR
LA GALANTE
L'HERMITAGE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FARIZEAU*
BEAU RIVAGE
HAUT-MONGEAT*
ELIXIR de GRAVAILLAC
COLLINES*
LES MARÉCHAUX (BX)
PRIEURÉ MARQUET
FRANQUINOTTE (BX)



TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(GRAND PARIS*)
HAUT GAUSSENS
(LAVILLE)
(CANET (BX))
(CROIX DE ROCHE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA FLEUR HAUT GAUSSENS*
BRANDE-BERGÈRE*
HAUT POUGNAN (BX)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

BEAUMONT des CRAYÈRES


À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. “La Maison Beaumont des Crayères a été fondée en 1955 et fête donc ses 60 ans, nous indique Olivier Piazza. Nous allons sortir à cette occasion un habillage spécial pour notre Grande Réserve, une édition limitée. Nous sommes très fiers de notre dernier exercice, nous exportons nos 600.000 bouteilles 75 % à l’export, notamment en Amérique du Nord et en Asie. Dès sa création, le projet a été de créer une marque de Champagne qui défende son nom. Les vignerons ont donc été très concernés, impliqués par la qualité de leurs raisins. C’est un atout qui a toujours joué en faveur des vins. Sans souci d’approvisionnements cela nous permet de faire des sélections, notre lien est fort avec les vignerons qui cultivent en lutte raisonnée (“viticulture durable”). Nous sommes en haut des coteaux d’Épernay au début de la vallée de la Marne et nous faisons partie des terroirs les plus réputés, des meilleurs crus de Meunier. Nous sommes en coteau sur un sol crayeux, d’où le nom Beaumont des Crayères (qui pourrait se traduire par joli Mont de Craie) qui est le nom d’une excellente parcelle. Les sols sont bien drainés et bien exposés et ce terroir de craie évite le stress hydrique des vignes. Pour notre production de 600 000 bouteilles environ, nos 88 ha de vignes nous permettent une autosuffisance. Ce qui est très rare en Champagne où peu de maisons connaissent l’abondance de raisins comme c’est notre cas.” Beau Champagne Grand Rosé, 40% Pinot meunier, 35% Pinot noir et 25% Chardonnay, de mousse très perlante, un Champagne séducteur par sa puissance aromatique, de bouche profonde, ample, au bouquet épanoui à dominante d’écorces d’orange, de noix et de pain d’épices, un vin puissant mais tendre, harmonieux. Le Champagne Grande Réserve brut, souple, légèrement miellé, au bouquet puissant où dominent le chèvrefeuille et la pomme, est d’une grande richesse au palais, de charpente très équilibrée, de bouche ample, où se décèlent des connotations de poire et de grillé. Le Grand Nectar demi-sec, de belle mousse légère et crémeuse, avec ces notes de miel et d’amande, est riche et suave, d’une finale florale très élégante, à prévoir sur des plats exotiques ou une tarte. Superbe Champagne Grande Réserve, édition limitée avec un habillage particulier pour célébrer leur 60 ans, de mousse fine et crémeuse, mêlant saveur et distinction, d’une belle harmonie, tout en arômes (poire, narcisse, fumé), ample, aux nuances de chèvrefeuille, de musc et de rose. Le Champagne Fleur Blanche 2007, 100% Chardonnay de Mardeuil, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, dense et distingué à la fois, est très séduisant. Le Fleur Noire 2006, de jolie bouche persistante, de mousse intense et fruitée_definition.html"class="lexique" target="_blank">fruitée dominée par la pêche et le pain grillé, est une cuvée intense et complexe. Il y a également le Fleur de rosé 2006, au nez de petits fruits mûrs, ferme et suave, vineux et très fin à la fois, tout en harmonie et en fruité, tout en bouche aux arômes délicieux de rose et de fruits mûrs, à déboucher sur un Saint-Pierre aux épices douces. Tout en nuances, le Champagne Fleur de Meunier 2008, de mousse légère et abondante, d’une belle harmonie, tout en fruité et finesse, une cuvée souple, aux arômes complexes de petites fleurs blanches et de noisette.

Directeur : Olivier Piazza
BP 1030
51318 Épernay
Téléphone :03 26 55 29 40
Télécopie :03 26 54 26 30
Email : contact@champagne-beaumont.com
Site personnel : www.champagne-beaumont.com

LAURENT-GABRIEL


En 1982, Daniel Laurent reprend l’exploitation familiale de ses parents. Son père ne produisait qu’une infime partie de sa récolte en Champagne qu’il réservait à quelques amis et clients, le reste était vendu au négoce champenois, à la vendange, en raisins. Dès son arrivée, il a décidé de produire son propre Champagne, avec l’aide de son épouse, ils sont épaulés par Marie-Marjorie, leur fille. Leur exploitation est très modeste, avec 2,5 ha de vignes situées sur deux terroirs : 90 % à Avenay-Val-d’Or, classé 1er Cru, et à Avize, classé Grand Cru. Limon superficiel argilo-calcaire 40 à 60 cm et sous-sol craie, avec de coulées de pierres meulières. Sud-sud-est. Vinification très traditionnelle, élevage en fûts (quelques mois) 30% de la production. Vinification du vin de base pour une partie en fûts pour l'élaboration de l'assemblage des cuvées. Pas de fermentation malolactique. L’exemple typique d’un Champagne provenant d’un terroir propre. Pour Marjorie Laurent, “en 2015, belle vendange, pas de pourriture, la dégustation faite avant Noël était intéressante et prometteuse. Une superbe qualité avec un bel équilibre sucre-acidité, de beaux produits en perspective. Il est prévu de faire une cuvée millésimée 100% Pinot noir, et nous avons sorti en décembre 2015 une cuvée 100% Blanc de blancs (assemblage des 2006 et 2007). En 2016, les étiquettes Carte d'Or seront renommées “Réserve”. Récompenses : médaille de Bronze au concours de Lyon 2015 pour la Grande Réserve 2008.” Voilà un très beau Champagne La cuvée Grande Réserve Premier Cru brut, avec en bouche des notes d’épices et de fruits frais (citron), tout en nuances, tout en finale, à déboucher sur un veau cordon bleu ou des petits soufflés glacés aux framboises. Leur Blanc de blancs est de mousse légère, de bouche puissante, riche en arômes (fruits frais, aubépine...), une cuvée bien équilibrée et harmonieuse.  Le brut Carte d’Or, médaille d’Or Vignerons indépendants, d’une jolie subtilité d’arômes où l’on retrouve des nuances de citron et de noix, dense et distingué à la fois. Séduisant rosé brut Premier Cru, un vin riche, de très bonne bouche, délicate, avec des notes de framboise, d’une robe rose soutenue. Remarquable Champagne cuvée Prestige Millésime 2000 (80% Pinot noir, 20% Chardonnay), issu d’une vinification sans fermentation malolactique et sans passage au froid, élevage environ 6 mois en fûts de chêne, où toute la complexité du Pinot noir, s’exprime, un Champagne généreux et élégant, très fruité, une cuvée de bouche ample et parfumée (brioche, pêche), d’une finale très raffinée, parfaite sur des accras de morue ou un quatre-quarts aux pralines roses.

Marie-Marjorie Laurent
2, rue des Remparts
51160 Avenay-Val-d'Or
Téléphone :03 26 52 32 69
Email : email@laurent-gabriel.com
Site : www.vinsdusiecle.com/champagnelaurent-gabriel
Site personnel : www.laurent-gabriel.com

Château La GRACE FONRAZADE


“Le Château connaît une deuxième vie depuis 2013, nous raconte François-Thomas Bon. Nous avons acheté la maison principale fin 2010, et après une longue réflexion, la décision de refaire la totalité des bâtiments a été prise en 2013. Les nouveaux chais ultra-modernes répondent au niveau d’exigence qualitative et technique que nous souhaitons. Les parcelles sont plantées sur 3 profils distincts : les sols marquées par la grave fine, les parcelles sur argilo-calcaire et enfin les sols sablo-argileux très riches en minerai de fer. Nous avons fait le choix d’être en agriculture bio, dans le respect des sols et de la nature (les Saint-Émilion seront AB dès le millesime 2013. Pour les Bordeaux, ce sera à partir du millésime 2016, actuellement en conversion). La propriété compte 5 ha en Saint-Émilion Grand Cru et 6 en Bordeaux ou Castillon Côtes de Bordeaux, ainsi que les parcelles de blanc car les vignes se trouvent sur la commune de Gardegan-et-Tourtirac.” Tous ces soins expliquent ce bien joli Saint-Émilion Grand Cru Château La Grâce Fonrazade 2012, d’une belle concentration d'arômes (cassis, épices...), ample, de belle charpente, de couleur pourpre, très bien élevé, de bonne garde, naturellement, un vin que l’on peut associer, notamment, avec un filet d'agneau aux échalotes confites ou un sauté de chevreau à la moutarde.  Le Saint-Émilion Grand Cru Persevero du Château La Grâce Fonrazade 2012, pur Merlot, au nez complexe où dominent les fruits cuits, alliant charpente et élégance, est un vin très structuré, où toutes les caractéristiques de ce millésime sont présentes, aux nuances de mûre et de noix de poivre au palais.

François-Thomas Bon - Earl Persevero
4, route de Jacquemeu
33300 Saint-Emilion
Téléphone :06 70 02 81 67
Email : persevero@lagracefonrazade.com

DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


Exploité par la famille Duveau depuis plusieurs générations, le vignoble du Domaine de la Guilloterie s'étend aujourd'hui sur 50 hectares. Au sud de la Loire et au bord de son confluent le Thouet, ce terroir bénéficie de conditions climatiques particulièrement favorables à la culture de la vigne. Sur ce sol argilo-calcaire, les cépages s'épanouissent pour donner des vins expressifs et de caractère, bien typés. Le Domaine de la Guilloterie produit un excellent Saumur blanc issu exclusivement du cépage Chenin, frais, avec des arômes flatteurs, bien typé. Le Saumur rouge est souple et très aromatique avec de la charpente qui supporte un léger vieillissement. Le Saumur Champigny est très harmonieux, bien typé avec des arômes très persistants de fruits rouges, complexe et très élégant. Le Saumur Mousseux brut et le Crémant de Loire sont deux vins aux bulles fines élaborés selon les méthodes traditionnelles, très agréables à déguster bien frais.

SCEA Duveau Frères

49260 Saint-Cyr-en-Bourg
Téléphone :02 41 51 62 78
Télécopie :02 41 51 63 14
Email : chateaulaguilloterie@vinsdusiecle.com
Site : chateaulaguilloterie
Site personnel : www.domainedelaguilloterie.com


> Nos dégustations de la semaine

Château LATOUR


Pour moi, Latour est le plus grand vin de Bordeaux, avec Petrus.
C’est, en effet, lui aussi, l’archétype d’un vin magique, grandiose, follement typique de son appellation, dont le propriétaire n’a jamais été attiré par les effets de mode, et dont la capacité à se développer dans le temps est tout simplement hors du commun. La race, la puissance, l’élégance, la complexité des senteurs..., ce vin a tout ! Il y a très peu de vins comme cela dans le monde.
Sur place, ma dégustation des millésimes à la vente (Latour est sorti du marché des primeurs depuis quelques années, avec raison) confirme évidemment tout cela : ce grandissime Pauillac 2004, de couleur dense, avec de beaux reflets vifs et brillants, un vin où s’entremêlent les notes de fruits rouges et celles, plus légères, de fumé, de cuir, qui se conjuguent dans une complexité que l’on retrouve en bouche, soutenue par des tanins très enrobés mais denses, de garde.
Les Forts de Latour 2006, est évidemment dans la lignée, un Second Vin qui fait pâlir d’envie la plupart des Crus Classés, très classique, de robe intense, au nez persistant de fruits macérés, avec toujours ces nuances de cuir, aux tanins fermes, gras, d’une grande ampleur en bouche, un vin qui poursuit une belle évolution. L’évolution de ce vin ne souffre, en effet, aucun doute, puisque j’ai ouvert (dans ma cave), deux millésimes : le 2004, de robe profonde, d’une jolie concentration, où la finesse s’allie à un velouté en bouche, un grand vin charnu, avec des arômes de sous-bois et de groseille cuite, aux tanins savoureux. Le 1998 est surprenant par son évolution, encore riche, un vin qui allie puissance et souplesse, très structuré, complet et très parfumé, de bouche bien harmonieuse, typé, par ce grand millésime classique médocain, qui n’est pas sans rappeler le 2008.
Le Pauillac de Latour 2011, bien typé, associant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes très caractéristiques de fruits légèrement confits.

Frédéric Engerer

CAMIAT et Fils


Cinq générations se sont succédées : après Auguste, Paul père et Paul fils, c’est aujourd’hui Jean-Luc et son fils Romuald qui exploitent ce vignoble en culture raisonnée.
Leur Champagne brut cuvée Prestige, 50% Chardonnay, 25% Pinot et 25% Meunier, est une savoureuse cuvée, au nez subtil et persistant, de jolie mousse, aux arômes de noisette et de miel, très classique, associant charpente et nervosité à la fois (18 €).
Le brut Tradition, 34% Chardonnay, 33% Pinot et 33% Meunier, harmonieux, de jolie robe dorée, au nez complexe (abricot, musc), de mousse intense, très agréable sur une cuisine légèrement relevée (16 €). Gîte sur place.

Jean-Luc et Romuald Camiat

Château FORTIA


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le Domaine de Château Fortia est l’un des plus anciens de Châteauneuf-du-Pape et il a produit de tout temps des Vins très renommés.
Selon Pierre Pastre, “le 2014 a été une année normale qui demande un certain vieillissement en foudres. Dans la Vallée du Rhône, depuis un certain temps, nous avons eu une succession d’années anormalement très bonnes et même exceptionnelles, est-ce dû au réchauffement climatique je ne saurais dire ?
Depuis 2011, nous sommes revenus à une situation plus normale avec des bons et moins bons millésimes. Le 2014 fait partie d’une année difficile, c’est un vin sympathique mais le vieillissement lui est salutaire, il faut lui laisser le temps de vieillir en foudre. Ce qui est tout à fait normal à Châteauneuf-du-Pape, puisque l’on ne déguste pas les Vins de l’année, et heureusement !
Le 2013 est une année que les amateurs déconsidèrent alors que c’est une année que j’estime comme très bonne. Ce vin obtient de très bonnes notes, c’est ce qui explique le succès que j’ai rencontré avec ce 2013 aux Etats-Unis quand je suis allé le faire déguster.
Le Châteauneuf du Pape rouge classique 2013, élégamment confituré, léger, très agréable, est un vin qui s’installe bien dans le vieillissement, très prometteur. Château Fortia en a fait une Cuvée Réserve, ce qui est une indication qualitative car nous n’élaborons cette cuvée que les années que nous considérons comme très intéressantes. Nous proposons 2012 et 2013 à la vente actuellement.
Nous sommes toujours dans le renouvellement du vignoble. Je compare cela à une équipe de football ou de rugby : il faut renouveler les joueurs sans cela on ne gagne pas la coupe du monde! Nous sommes arrivés en 20 ans à renouveler 70% du vignoble : 60% Grenache, 25% Syrah et 15% Mourvèdre. Le Grenache a beaucoup de qualité mais je souhaitais apporter un peu plus de structure et de couleur à mes Vins, c’est pourquoi j’ai planifié cet encépagement.”
Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée du Baron 2013 (60% Grenache, 30% Syrah, 10% Mourvèdre), de bouche à la fois puissante et ronde, aux tanins fermes et enrobés, un vin très typé et charpenté, aux arômes de fruits cuits (cerise noire, groseille...), mêlant couleur et matière, d’une bien jolie finale poivrée, d’un beau potentiel d’évolution, un vin que l’on doit associer avec des plats relevés tels des perdreaux sauce catalane ou un ragoût de mouton. 
Le 2012 est coloré, de bouche puissante et dense, aux nuances de framboise, d’humus et de réglisse, d’une structure soutenue, charnu, d’une finale complexe. Le 2011, puissant, au nez à la fois intense et subtil où s'entremêlent des arômes persistants de confiture de mûre et de réglisse, typé, de bouche savoureuse, de belle évolution. 
Beau Château Fortia cuvée Réserve rouge 2013, 85% Syrah, 15% Grenache, riche, coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d’humus, avec cette bouche chaleureuse et puissante caractéristique, un grand vin, finement épicé. Le Châteauneuf-du-Pape rouge Tradition est corsé, d’une belle robe pourpre, un vin dense, avec des tanins puissants mais bien mûrs, au nez complexe où dominent les fruits cuits et la garrigue. 
Le Château Fortia blanc 2014, à base de 60% Clairette, 30% Roussane et 10% de Grenache blanc, dégage des arômes délicats de fleurs blanches et de noix, allie saveur et distinction, un vin parfumé, fin, typé, au nez persistant. Le 2013 a un nez bien expressif où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits frais et de bruyère, de bouche franche et harmonieuse, un vin suave et sec à la fois. Le 2012, d’une belle couleur dorée avec des reflets tirant légèrement sur le vert, est un grand vin très fruité aux arômes prononcés d’agrumes, de citron plus particulièrement, cela est dû à la Clairette très dominante. Beau 2011, d’une belle structure avec des notes d’aubépine et cette fraîcheur en bouche, d’une belle intensité, un vin d’un équilibre savoureux, avec des arômes de fruits au sirop et de fleurs. La finale est très légèrement saline et minérale, révélant ainsi la richesse du terroir.

Pierre Pastre

> Les précédentes éditions

Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015

 



Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT


Clos BELLEFOND


GELAS


Cru LAMOUROUX


Domaine CAMAÏSSETTE


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château LAGRANGE Les TOURS


Domaine SERGUIER


Mas de DAUMAS-GASSAC


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Château LAFON


Château du MOULIN VIEUX


Château FONBADET


Vignobles Pierre REINHART


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Domaine de BARROUBIO


Château LARRAT


Alain THIÉNOT


ELLNER


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Vignoble André HARTMANN


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Rémy MASSIN et Fils


Château NOZIÈRES


Les Clos MAURICE


LES VINS GEORGES DUBOEUF



CHATEAU MONT-REDON


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHARLES SCHLERET


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHATEAU VALGUY


DOMAINE TROTEREAU


CHATEAU LAROQUE


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE VINCENT BACHELET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales