Classement Des Vins

Edition du 07/04/2015
 

DOMAINE PIERRE GELIN

Le domaine GELIN est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. La propriété créée en 1925 par Pierre Gelin, est maintenant exploitée par Stéphen GELIN et son épouse, secondés par leur fils Pierre-Emmanuel qui a intégré la société en septembre 2000. Types de vins : Bourgogne Passetoutgrain, Bourgogne aligoté, bourgogne rouge, Fixin 1ers crus Les Hervelets, Les Arvelets et le Clos Napoléon (Monopole), Gevrey Chambertin "Clos de Meixvelles" (monopole), Gevrey Chambertin 1er cru Clos Prieur et Chambertin Clos de Bèze. Les méthodes de culture sont traditionnelles, les rendements limités et les vendanges manuelles. Après un élevage en fûts de chêne de 22/24 mois, les vins sont mis en bouteilles à la propriété. On est évidemment au sommet avec ce Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2009, vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûts de chêne, complet, de robe pourpre, qui associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de belle évolution. Le 2008 est d’une grande complexité, au nez caractéristique dominé par les fruits cuits et la réglisse, de charpente puissante, avec ces tanins bien présents, de bouche riche (griotte, humus, épices). Superbe 2007, un vin intense au nez, qui associe structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques, l’un des meilleurs dégustés cette année. Savoureux 2006, robe grenat et reflets pourpres. Nez complexe où se mêlent des notes d’épices douces (vanille et cannelle) et de fruits à noyau, belle attaque fraîche en bouche, les tanins sont onctueux, fondus et soulignent délicatement les arômes puissants et persistants de kirsch. Belle minéralité se poursuivant sur la vanille en finale. Le 2005, est un grand vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, de poivre et de réglisse, de bouche chaleureuse et puissante, un vin évidemment encore très jeune. Le Fixin 2009, parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, est de belle structure, un vin qui emplit bien la bouche. Il y a aussi ce séduisant et rare Fixin blanc, un vin racé et suave, très classique, de robe intense, riche au nez comme en bouche, tout en nuances aromatiques (tilleul, noisette).

Pierre-Emmanuel Gelin
2, rue du Chapitre
21220 Fixin
Téléphone :03 80 52 45 24
Télécopie :03 80 51 47 80
Email : gelinpierre@vinsdusiecle.com
Site : gelinpierre
Site personnel : www.domaine-pierregelin.com




> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAINT-EMILION
e_saint-emilion.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Clos FOURTET
CHEVAL BLANC (Hors Classe)
TROTTEVIEILLE
HAUT-SARPE
LAROQUE
PIGANEAU
LA TOUR DU PIN FIGEAC
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BÉLAIR
BALESTARD-LA-TONNELLE
CANTENAC
FONROQUE
MAUVINON
LA MARZELLE
CLOS DES MENUTS
CLOS TRIMOULET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
FRANC-LARTIGUE
GROS CAILLOU
GUILLEMIN-LA-GAFFELIÉRE
CLOS DES PRINCE
LA ROSE POURRET
VIEUX-POURRET
(GRAND CORBIN MANUEL)
BEAURANG
(GRAND-CORBIN-DESPAGNE)
DARIUS
(GUADET)
CROIX D'ARMENS
VIEUX-RIVALLON
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ROL VALENTIN
TOUR GRAND FAURIE
CADET-BON*
CLOS DE SARPE*
CLOS LABARDE
ORISSE DU CASSE
FRANC-POURRET
LA GRÂCE-DIEU LES MENUTS
CROIX MEUNIER
DE LA COUR
LAUDES
LE DESTRIER
LA GARELLE
PINDEFLEURS
ROCHER



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CROIX DE BERTINAT
LA FLEUR PICON
GUEYROT
HAUT-ROCHER
TOUR SAINT-PIERRE
BÉARD-LA-CHAPELLE
(FONPLEGLADE)
LA GRACE-DIEU
GRAVET-RENAISSANCE*
PETIT MANGOT
PONTET FUMET
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA GRAVE-FIGEAC
MANGOT
BEAULIEU-CARDINAL*
FRANC-GRACE-DIEU
HAUTES-GRAVES-D'ARTHUS*
MELIN

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de la HAILLE


Un vignoble familial depuis 1937. À l’époque, la production était essentiellement destinée à l’élaboration d’Armagnac. Aujourd’hui, sur les 40 ha du Domaine seulement une partie est réservée à cette élaboration. Des moyens technologiques sont venus compléter les moyens de production pour produire depuis 2002 des Côtes de Gascogne de grande qualité. La collection des “Cuvées” est une gamme de vins plus élaborés, souvent passés en barriques et qui se distinguent par leur originalité. “Le millésime 2013 a donné des vins fluides, nous explique Jean-Luc Lapeyre, pas assez de matière, vins trop limpides d'où pas de cuvées. En 2014, grâce au mois de Septembre sans pluie, les vins ont beaucoup de consistance, vraiment exceptionnels.” On patiente avec cet IGP Côtes de Gascogne cuvée Les Anges 2011 (Chardonnay, Sauvignon et Gros Manseng), au nez de fleurs blanches, tout en fraîcheur en bouche, agréable, avec des arômes de poire et de coing en finale. La cuvée de l’Hédoniste 2011, vendange tardive de Gros et Petit Manseng, au nez subtil, à dominante de fruits macérés (abricot) et d’amande, est d’une belle persistance.  On goûte aussi l’Esprit de Gascogne rouge 2012, aux tanins mûrs, avec des notes de sous-bois et de cerise mûre, de bouche fondue, et la cuvée Fanny rouge 2010, Merlot majoritaire avec 20% de Syrah, aux tanins amples, bien en bouche, riche et structurée, au nez persistant où dominent des arômes subtils de griotte et de poivre. Il y a aussi cet IGP Côtes de Gascogne blanc de Mer 2013, bien équilibré en acidité, tout en complexité d’arômes.

Jean-Luc et Laurence Lapeyre

32250 Montréal-du-Gers
Téléphone :05 62 29 47 46 et 06 77 11 08 37
Télécopie :05 62 29 47 46
Email : lgvm@lahaille.com
Site personnel : www.lahaille.com

Domaine Jean-Max ROGER


Un domaine de 31 ha. La famille est issue d'une longue lignée de vignerons du village de Bué. Les premiers écrits la mentionnent dès le début du XVIIe siècle. Jean-Max Roger reprend les quatre hectares de vignes que lui lèguent ses parents au début des années 1970. Il développe le domaine pour en donner les contours actuels. À partir de l'année 2004, deux de ses trois fils, Étienne et Thibault, reviennent sur l'exploitation après différentes expériences professionnelles en France et à l’étranger. Le troisième fils, Xavier, exprime cette passion du vin dans le Languedoc-Roussillon. Beau Sancerre blanc GC 2011, de robe jaune clair, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, de bouche souple et vive à la fois, tout en nuances. Le Sancerre rouge La Grande Dimière 2010, harmonieux, typé, au nez de fruits mûrs et d’humus, aux tanins équilibrés, à la fois puissant et rond, d’un beau rouge profond, riche en fruits rouges et noirs au palais. Goûtez leur Pouilly-Fumé Cuvée Les Chante-Alouetttes 2013, typé, vif, clair, bien équilibré en acidité, élégant, au nez de rose et d’amande, de bouche flatteuse. Très agréable Menetou-Salon blanc Morogues Le Petit Clos 2012, de couleur jaune d’or, au nez d’agrumes, séduisant par sa structure distinguée en finale, tout en rondeur.


11, place du Carrou
18300 Bué
Téléphone :02 48 54 32 20
Télécopie :02 48 54 10 29
Email : contact@jean-max-roger.fr
Site personnel : www.jean-max-roger.fr

Château de COUDOT


Le terroir du Château de Coudot est assis sur les deux types de graves que l’on rencontre sur Cussac Fort-Médoc : des graves du Mindel I et des graves du Mindel II. Le Cabernet-Sauvignon (60%) occupe les graves de la terrasse, le Merlot (35%) se plait dans les terres plus légères et le Cabernet franc (5%) trouve son équilibre sur des sols secs et bien drainés. Le vignoble dans la tradition médocaine : taille à deux astes avec trois bourgeons par aste, épamprages, effeuillages, vendanges en vert si nécessaire…Tous ces travaux sont effectués dans le plus grand respect de la vigne afin d'obtenir des raisins de la meilleure qualité possible. Les vignes sont alimentées exclusivement par des apports de matière organique naturelle déterminés en fonction d'analyses de sols régulières. Que ce soit pour la culture de la vigne ou dans les processus de vinification, le respect de l'environnement est un impératif pour les trois frères Blanchard, Joël, Daniel et Rémy. Voilà un beau Haut-Médoc 2011, qui porte haut son appellation de Cru Artisan, classique, issu de vignes d'une trentaine d'années, fort bien élevé 12 mois en barriques, de robe rubis pourpre, charnu, savoureux, un vin qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d'excellente évolution, médaille d’Argent au concours de Paris. Remarquable 2010, de belle robe pourpre, un vin riche et généreux, à dominante de petits fruits noirs et de cannelle, aux tanins fermes, d'une jolie concentration. Beau 2009, aux tanins puissants mais soyeux, au nez complexe et subtil, dominé par des nuances de griotte et de poivre, un vin amples et persistant en finale, aux tanins harmonieux et riches, très classique du millésime, médaille d'Or au concours de Lyon 2011.

J. Blanchard
9, impassse de Coudot
33460 Cussac-Fort-Médoc
Téléphone :05 56 58 90 71
Télécopie :05 57 88 50 47
Email : ch.coudot@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaudecoudot.fr

CHATEAU FAMAEY


Le Château Famaey est une entreprise familiale qui travaille dans un esprit traditionnel, combiné à une infrastructure moderne. Le travail de la vigne et l’élevage du vin, guidé par une philosophie basée sur le respect de la nature, limite au maximum l’utilisation d’additifs chimiques pour obtenir un vin le plus naturel possible. La mise en bouteille au château, dans le respect du terroir, garantit l’authenticité de ces vins uniques, au rapport qualité prix excellent. Nous travaillons nos vignes et notre terroir avec un maximum de respect pour la nature afin d'obtenir un produit le plus naturel possible. Pour atteindre une qualité exceptionnelle nous travaillons avec les meilleurs conseillers et oenologues de l'appellation A.O.C. Cahors. La vinification est assurée par notre maître de chai, Maarten Luyckx, qui travaille en collaboration avec un laboratoire oenologique agrée. La macération peut varier suivant nos différentes cuvées. Nous disposons d'un système de thermorégulation pour assurer la maîtrise de température durant cette phase délicate. Les vins ainsi obtenus seront ensuite dirigés vers notre chai de stockage pour être, soit élevés dans des cuves prévues à cet effet, soit élevés dans des barriques. Nous pouvons stocker trois récoltes, délais nécessaire à un bon élevage pour nos A.O.C. Cahors. Environs 30% de nos vins de Cahors sont élevés en fût de chêne durant 12 à 24 mois. Le chai à barriques compte environ 220 barriques d'origine chêne français sélectionnés chez les meilleurs tonneliers. Une grande partie est renouvelée chaque année. Le Cahors cuvée X, issu de vendanges manuelles, élevé 24 mois en fûts de chêne neufs à 70%, est un vin de couleur intense, aux nuances épicées, dense, tout en harmonie, riche au nez avec ces notes de mûre et d’humus, et des nuances de cuir et de pruneau en bouche. Le Cahors Malbec, de couleur grenat, aux tanins bien présents, riche en arômes, intense au nez comme en bouche, est concentré mais tout en rondeur.

Luc Luyckx
Les Inganels
46700 Puy-L'Evêque
Téléphone :05 65 30 59 42
Télécopie :05 65 30 50 53
Email : chateaufamaey@vinsdusiecle.com
Site : chateaufamaey
Site personnel : www.chateaufamaey.com et www.badozo.net


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de PISSE-LOUP


Excellent Chablis 2011, vendanges manuelles, où dominent les fruits mûrs et les petits fruits secs, tout en persistance aromatique, d’une belle longueur, à déboucher sur des filets de turbot poêlés, sauce aux câpres ou une terrine aux champignons des bois. Le Chablis Antoine 2012 est riche en bouquet et délicatesse, aux notes de poire et de narcisse, structuré et parfumé, ample et persistant.

Romuald Hugot
30, route Nationale
89800 Beines
Tél. : 03 80 97 04 67 et 06 85 02 44 66
Fax : 03 80 97 04 67
Email : domaine.pisseloup@free.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château DOYAC


“Toujours très bien classé. “Ma philosophie, me raconte le sympathique Max de Pourtalès, est ne pas faire de vins trop boisés comme le monde entier sait le faire... mais, au contraire, d’obtenir des vins fins et élégants. Cela n’empêche pas d’avoir de la matière, mais il faut respecter l’équilibre et la fraîcheur, enfin tout ce qui caractérise les grands vins de Bordeaux...
Nous poursuivons toujours notre politique d’amélioration de la qualité sur nos 30 ha. Nous avons construit un nouveau chai de 400 m2 qui accueille 360 barriques. Nous renouvelons les barriques tous les 3 ans afin d’avoir 75% du vin élevé en barriques et peut-être arriver à 100% de bois neuf en fonction des millésimes. Nous sélectionnons des barriques en chêne français avec des tonneliers attitrés, privilégions la chauffe moyenne car je n’aime pas trop les arômes torréfiés et toastés dans les vins, cela les dénature, j’essaye de préserver le fruit, le bois ne doit être qu’un agent révélateur d’arômes. Avec Éric Boissenot, nous sommes sur la même longueur d’onde, œuvrons de concert, pour la qualité. Nous sommes très attachés à tout ce qui caractérise les vins de Bordeaux par rapport au monde entier. Mon terroir donne une typicité que l’on ne retrouve que dans le Médoc et c’est ce qui en fait le charme : ces sols calcaires et un encépagement bien adapté, 70% Merlot et 30% Cabernets, donnent des vins très concentrés et assez souples, aux arômes de fruits persistants.”
Il a raison et cela se ressent dans ce beau Haut-Médoc 2012, élevé en barriques durant 12 mois (dont 25% de bois neuf), ample, au nez de griotte confite, aux tanins intenses mais délicats, est très équilibré au nez comme en bouche, avec une finale persistante de prune et d’humus. Le 2011, de robe intense et vive, aux nuances de fumé et de prune mûre, de bouche équilibrée avec du fruit et une structure dense et soyeuse, est un vin complexe, très réussi. Remarquable 2010, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, aux tanins savoureux, un vin riche et solide, tout en bouche, typé, charpenté et harmonieux, vraiment prometteur. “Le 2010 est sans doute le millésime que j’ai le mieux réussi depuis le début de mon installation, poursuit Max de Pourtalès. Aussi bien en concentration, qu’en structure, en fraîcheur et en finesse. Il a bénéficié d’un élevage de 30% en barriques neuves, présente une couleur très foncée, encore plus soutenue que le 2009. La trame des tanins est très serrée. Nous avons battu des records de IPT (indices de polyphénols totaux), de 85 pour des Merlots, ce qui est rare. La très belle vendange était homogène aussi bien pour le Merlot que le Cabernet-Sauvignon. Nous avons commencé les vendanges le 5 octobre pour les terminer le 20. Les rendements étaient plus faibles qu’en 2009. Les deux millésimes étant assez similaires, ce qui les différencie, c’est une plus grande acidité dans le 2010. Les rendements sont un peu plus faibles, les baies étaient petites donc nous avons obtenu un rapport peau-jus très faible. Nous avons récolté de tous petits raisins avec des peaux épaisses, nous n’avons fait aucune saignée en cuves, c’était parfait. Beaucoup de matière donne un vin volumineux en bouche, de très belle garde.”
Remarquable 2009, associant couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d’humus, un vin aux tanins présents, de bouche ample avec cette saveur d’épices bien persistante.

Max et Astrid de Pourtalès

Château La VARIÈRE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Je connais ce propriétaire (et ses Vins !) depuis mes débuts dans la Loire, et j’avoue que je prends régulièrement plaisir à déboucher l’un de ses Bonnezeaux ou Coteaux de l’Aubance, tant la liqueur se mêle à la fraîcheur dans ses Vins, et que ce n’est pas si courant.

“Pour moi, me dit Jacques Beaujeau, le terroir est un ensemble de différents paramètres : la géologie (calcaire, schistes, graves...), la pédologie (croupe, coteaux, axe d’ensoleillement.. ) et le paysage (bois, bosquet...). Ces facteurs vont déterminer si la vigne se plaît et donne ce qu’elle a de meilleur. Mon travail de vigneron est d’être à l’écoute de la vigne et d’assurer son parfait équilibre afin qu’elle produise les meilleurs raisins. Mes vignes sont enherbées, cela permet la prolifération des vers de terre qui participent à l’équilibre écologique et les traitements sont limités au strict minimum.
Je suis très attaché au fait de planter le cépage adéquat au terroir. Par exemple, aux Melleresses, en Bonnezeaux, les vignes sont plantées à flanc de coteaux plein sud, les raisins de nos liquoreux sont couverts des brouillards du matin, avant d’être réchauffés par le soleil de midi. La pourriture noble se nourrit, comme il fait chaud l’après-midi, de l’humidité du matin et déshydrate ainsi le raisin, lui donnant une concentration en sucre importante. Nous avons la chance au Château La Varière d’avoir de superbes terroirs (Les Melleresses, les Guerches, la Division, Le Savetier...).

Pour les Vins rouges, à Brissac, nous avons sur la propriété d’excellents terroirs à Cabernet franc avec de superbes argilo-calcaires. Nous sommes, en Anjou, la seule appellation à avoir des calcaires (environ 1/3) où est planté le Cabernet franc. Pour le reste, les terroirs sont composés de schistes, d’argiles et de graves où s’épanouit parfaitement le Cabernet-Sauvignon.
- Château La Varière Anjou rouge 2011 à base de Cabernet franc exclusivement, c’est un vin très marqué par le fruit, délicieux dans sa jeunesse, idéal à servir avec des viandes grillées ou des volailles.
- Domaine de la Perruche 2011 : des Vins très réussis, superbes. Les rouges 2012 présentent de belles concentrations à cause de faibles rendements, ce sont des Vins charmeurs, très prometteurs qui seront faciles à boire, ils sont déjà bien fondus, très fruités, très équilibrés.
- Clos de Chaumont 2010 et 2011 et Cuvée Prestige Clos de Chaumont 2009 élevée en barriques, très peu de bouteilles à la vente car c’est un vin d’exception en quantité limitée, il est produit à base de raisins sélectionnés dans la parcelle du Clos de Chaumont, les Vins bénéficient d’un long élevage en barriques.
- Le Bonnezeaux 2011 récolté en sélection de grains nobles est déjà délicieux et agréable dès à présent. Les Melleresses est un terroir d’exception qui donne un vin encore plus complexe, sont à la vente les 2009 et 2010, et le 2011 promet d’être un millésime exceptionnel avec un équilibre parfait entre acidité et sucre, d’une minéralité fantastique, c’est dû à son formidable terroir. Le Quart de Chaume aussi bénéficie de cet effet millésime 2011, de très beaux Vins en perspective. Le 2010 est tout aussi prometteur, c’est un vin très fin et très élégant avec beaucoup de fraîcheur tout en aillant une belle sucrosité, des Vins très équilibrés bien soutenus par une acidité nécessaire.
- Le Coteaux du Layon Village Faye d’Anjou 2011 et La Division 2011 présentent un bel équilibre, une bonne minéralité, on privilégie un élevage assez court pour préserver le fruit et les notes minérales dûs au terroir composé de schistes et de pierres carbonifères, ce qui est très intéressant pour la complexité des Vins. En 2012, nous avons rencontré quelques difficultés avec le Chenin, confrontés à des problèmes d’attente du développement de la pourriture noble. Nous aurons peu de bouteilles en Bonnezeaux et Quarts de Chaume. Les Rotissants blancs 2011 bénéficient d’un élevage en barriques (durant 12 à 18 mois), ce sont des Vins issus de raisins très mûrs. L’élevage s’effectue sur lies fines pour gagner en gras et en volume, tout en préservant au maximum la minéralité de cet exceptionnel terroir de Saumur-Champigny, les vignes sont plantées dans une pente sud très bien drainée et exposée, ce terroir faisait partie de la Côte des blancs, comme on disait autrefois, et qui fait penser à la Champagne. Nos Anjou Villages Vieilles vignes 2010 et 2011 sont des Vins produits sur des terroirs graveleux-schisteux très intéressants, 60% de Cabernet franc récolté sur des sols calcaires entre dans l’assemblage. J’ai une préférence pour le 2011 qui est rond, très agréable avec une belle fraîcheur et des arômes de fruits sympathiques. L’Anjou Blanc Dry 2010 est dans la continuité du 2009, plus vite accessible à la dégustation avec un boisé qui se fond très rapidement.
- La Grande Chevalerie 2009, issu de 5 ha plantés en Cabernet-Sauvignon, est un vin délicieux complet, aromatique avec une structure fondue, de l’élégance et de l’ampleur. Il n’y aura pas de 2010 à la vente, nous avons préféré privilégier, dans ce millésime uniquement, la cuvée La Chevalerie qui se révèle assez divin grâce à l’apport de raisins prévus initialement pour La Grande Chevalerie... Le 2011 est très prometteur, très aromatique, équilibré et fort élégant Jacques Beaujeu excelle dans la vinification en fûts et sait savamment doser les apports nécessaires en fonction de tel ou tel lot ou terroir ou cépage, une connaissance approfondie appliquée depuis pas mal d’années maintenant."

Le 2013 n’est pas mal réussi en Loire, c’était vraiment un millésime de vigneron, nous raconte Madame Beaujeau. On s’en est bien sorti grâce à de petits rendements. Les rouges sont très prometteurs, les Vins vont être excellents car nous avons obtenu de très belle matières premières. Que ce soit en rouge comme en blanc, on retrouve dans ces Vins de la finesse, de l’équilibre, une belle fraîcheur.
Pour le 2012, grâce à nos terroirs et à nos méthodes culturales nous avons produit un Anjou rond, soyeux et agréable. La récolte a été petite et du coup nous allons passer très rapidement au millésime 2013. Un millésime vendangé rapidement pour lui garder toutes ses qualités, le Cabernet franc avait une maturité optimale sans avoir de perte de matière. Le fruit est plus profond que le 2012, nos sommes très satisfaits de ce millésime réussi en Loire.
Nous travaillons dans une grande continuité familiale avec le respect de nos terroirs avec l’objectif d’extraire le meilleur. Nous essayons de progresser dans la conduite de la vigne afin que la plante se développe le mieux possible pour obtenir la meilleure qualité de raisin. Chaque année on tend vers l’optimisation de la maturité phénolique, ce qui est fondamental en Loire."

Exceptionnel Bonnezeaux Château La Varière 2013, dense et velouté à souhait, d’une grande palette aromatique, de bouche onctueuse et persistante, bien gras, avec ces nuances de fleurs et de coing, de belle évolution comme ce Quarts de Chaume Les Guerches 2013, racé, aux arômes de fleurs blanches et de miel, avec cette bouche onctueuse à la finale vive et dense. L'Anjou-Village-Brissac La Grande Chevalerie rouge 2012, Cabernet-Sauvignon, ni collé, ni filtré, avec des connotations complexes de mûre et de poivre, de couleur soutenue, au nez de fruits cuits et d’humus, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde. Superbe 2011, où dominent les fruits rouges et la violette, même finesse et structure, des tanins fermes et soyeux à la fois, une bouche ample, un vin d’excellente évolution.
On poursuit avec cet Anjou-Village-Brissac Vieilles vignes 2012, savoureux et finement bouqueté, à la robe rubis intense, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), aux tanins ronds, est un vin à la fois puissant et souple, bien typé.
Le Coteaux-du-Layon le Savetier Château La Varière 2013 est tout en onctuosité, aux nuances d'abricot et de pain grillé, d'un bel équilibre, liquoreux et vif à la fois, aux senteurs persistantes de fruits confits et d'une très jolie finale comme le Coteaux-de-l'Aubance Clos de la Division 2013, tout en fraîcheur d’arômes, au nez subtil, d’une jolie persistance, un vin parfumé avec des nuances de rose, de pain brioché et de pomme cuite.
Goûtez encore le Cabernet d’Anjou 2013, aux arômes de prune, de très bonne structure, un vin classique, et l’Anjou-Village-Brissac cuvée J Beaujeau 2012, qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau.

Jacques Beaujeau

> Les précédentes éditions

Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012

 



Domaine SERGUIER


Alain BOSSON


Maurice VESSELLE


Charles HEIDSIECK


Pierre BOURÉE Fils


LAURENT-GABRIEL


BOUVET-LADUBAY


Château CORNEMPS


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Château LAROQUE


Domaine du PIALENTOU


Domaine BROBECKER


Domaine DRUSSÉ


Domaine de SARRY


Château CROZE de PYS


MAS DU NOVI


LABBÉ et Fils


Château CANON-CHAIGNEAU


Château COUPE ROSES


AUVIGUE



CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE ALARY


CHAMPAGNE GREMILLET


CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHATEAU HOURBANON


DOMAINE DU CHALET POUILLY


DOMAINE DE LA VALERIANE


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE DE ROSIERS


CHÂTEAU FILLON


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales