Classement Des Vins

Edition du 17/03/2015
 

CHATEAU MONT-REDON

Au milieu du XVIIIe siècle, Mont Redon fut acquis par un noble : Joseph Ignace d'Astier, avocat docteur en droit d'Avignon. Ensuite Mont Redon passa aux mains des Mathieu. Anselme Mathieu se disait Marquis de Mont Redon et exploita ce domaine avec ses frères à la mort de son père. Une catastrophe toucha alors la famille et ce fut le partage des biens. En 1923, Mont Redon est acquis par la famille Plantin. Henri Plantin s'attache alors à regrouper l'ensemble des terres et à donner au domaine sa physionomie Actuelle : celle d'une propriété couvrant 162 ha au total, dont 100 plantés en vignes. Le château Mont Redon propriété de famille depuis quatre générations, avec son vignoble omniprésent depuis des siècles, aligne ses références de race et de traditions.

Famille Abeille-Fabre
BP 10
84231 Châteauneuf-du-Pape Cedex
Téléphone :04 90 83 72 75
Télécopie :04 90 83 77 20
Email : montredon@vinsdusiecle.com
Site : montredon




> Le palmares des vins


CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE
e_VAL_DE_LOIRE.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BASTIDE BLANCHE (Bl) (r)
BUNAN
FONTCREUSE (Ca) (Bl) (r)
LAFRAN-VEYROLLES (Bl) (r)
L'OLIVETTE (Bl) (r)
PRADEAUX
TERREBRUNE (Bl) (r)
BAUMELLES (r)
La CHRÉTIENNE (r)
BAGNOL (Ca)
VANNIÈRES
COTES-DE-PROVENCE

JAS D'ESCLANS (Bl) (r)
RASQUE (Bl) (r)
DRAGON (Bl)
VAUCOULEURS (Bl) (r)
MAIME (Bl) (r)
FONT DU BROC
POURCIEUX (Bl) (r)
RIOTOR (r)
SUMEIRE (Bl)
TERRE DE MISTRAL (r)
VALCOLOMBE (Bl) (r)
LOUP BLEU (r)
MONTAUD
ROUËT
SAINTE-LUCIE (r)
JACOURETTE (r)
ASPRAS
DIABLES (r)
GARBELLE
(JASSON )
TOURNELS (Bl) (r)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
BEAUPRÉ (r)
CAMAÏSSETTE
La GRAND'VIGNE (CV)
AUTRES APPELATIONS

TRIANS (CV) (Bl) (r)
FONTLADE (CV)
MAESTRACCI (C) (Bl) (r)
PERALDI (C) (Bl) (r)
TOASC (B) (Bl) (r)
ATTILON (IGP)
ISLES ST-PIERRE (IGP)
CULOMBU
GRANAJOLO
LOOU (CV) (Bl) (r)
OLLIÈRES (CV) (Bl)
PERO LONGO (C)
SAN MICHELI (C)
TORRACCIA (C)
ABBAYE DE LERINS (IGP)
ANGLADE (IGP)
GENTILE (C)
TANELLA (C)
A RONCA (C)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
SAINT-LOUIS (Ca)
SOUVIOU
AZUR
COTES-DE-PROVENCE

BERNE (Bl) (r)*
La JEANNETTE
(La SANGLIERE )
(PEYRASSOL*)
VALENTINES
NESTUBY (r)*
PIQUEROQUE
(TROIS TERRES)
CLOS DES ROSES
(L'ÉVESQUE (Bl))
ROUILLÈRE
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
La VALLONGUE*
VAL DE CAIRE
(BARGEMONE*)
AUTRES APPELATIONS

VINCELINES (Bellet)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

(LA ROQUE)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
(VAL DE GILLY*)
(SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE)
(TOUR SAINT-HONORÉ*)
(GISCLE (r))
AUTRES APPELATIONS

DALMERAN
(ROUTAS*)
(VIGN. ROY RENÉ)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Georges KLEIN et Fils


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le vignoble est réparties sur trois communes : Saint-Hippolyte, Rorschwihr et Scherwiller aux tiroirs réputés : Rorschwihr avec ses terres lourdes est le terroir de prédilection du Gewurztraminer, Scherwiller situé sur des sols graveleux est réputé pour le Riesling, et Saint-Hippolyte et ses terrains granitiques et sablonneux qui conviennent parfaitement au Pinot. "Notre vignoble est conduit selon des méthodes respectueuses de l'environnement, précise-t-on ici, il est enherbé depuis 20 ans et les traitements sont réduits au minimum par un suivi méticuleux de nos parcelles. Passionnés de botanique, nous maintenons des espaces sauvages et favorisons la croissance d'une variété rare d'orchidée sur une de nos parcelles." Plusieurs fois lauréat au concours des Crémants d'Alsace, c'est la fierté et la spécialité de la maison. “En 2013, nous raconte Auguste Klein, le beau temps pendant la vendange a été un facteur chance, cela nous a permis de rentrer des raisins sains avec une acidité élevée pour les Rieslings, une bonne année au niveau des degrés. Ce millésime ressemble un peu au 2004, très fruité, friand, moins gras, sans lourdeur. En ce qui concerne le millésime 2012, il est issu d’une année saine, un millésime facile, avec de beaux Gewurtztraminers, très équilibrés, et de beaux Pinots noirs, colorés, aux arômes fruités et floraux.” Savoureux Pinot noir 2012, en effet, de bouche charnue et poivrée, de robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus, bien persistant en finale. Joli Gewurztraminer 2012, fin et riche à la fois, très parfumé, aux notes d'abricot et de pêche, très agréable comme le Riesling, de belle couleur, associe richesse aromatique et persistance en bouche, ample et dense, aux nuances de fleurs blanches et d'amande. Remarquable Crémant d'Alsace brut, de robe jaune ambré, au nez subtil et persistant (brioche, agrumes), complexe, associant fraîcheur et structure, ampleur et vivacité, à un prix défiant toute concurrence. Le Crémant d'Alsace rosé, riche en arômes de fruits rouges, vineux et fin à la fois, est tout en harmonie, bien dosé, alliant persistance et richesse, tout en finesse aromatique. Le Sylvaner blanc 2012, avec ces notes florales et fruitées, associe élégance et souplesse, qui sera parfait sur sur des poireaux en feuilletés sauce mousseuse. Gîte et chambres d'hôtes sur place.


10, route des Vins
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 00 28
Télécopie :03 89 73 06 28
Email : geoklein@wanadoo.fr
Site personnel : www.georgesklein.fr

Domaine GUIZARD


Un vignoble dans la même famille sans interruption depuis 1580. La cave est installée au coeur du vieux village, dans les anciens communs du château de Lavérune. Le vignoble de 52 ha dont 40 ha en AOC, est mené en culture raisonnée, et les vignes de raisins blancs sont en cours de conversion en agriculture biologique. Beau Coteaux-du-Languedoc cuvée Prestige 2010, terroir de Saint-Georges d'Orques, Syrah et Mourvèdre, cépages élevés 12 mois séparément en barriques et 12 mois après assemblage, coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, est un vin puissant, de garde. Le 2009, aux notes de cerise noire et de sous-bois, associe structure et rondeur, bien épicé comme il se doit, aux tanins riches et savoureux, est un vin corsé qui poursuit son évolution. Il y a encore ce Coteaux-du-Languedoc « cuvée 400 » 2010, terroir de Saint-Georges d'Orques, Syrah et Mourvèdre pour cette cuvée élevée 24 mois en fûts de chêne, encore jeune, au nez de sous-bois et de griotte, associant finesse et charpente, avec des tanins à la fois riches et savoureux, un vin tout en bouche, où l'on retrouve ces nuances délicates de truffe et de pruneau, d'excellente évolution. Le Grès de Montpellier rouge 2011 (Syrah et Mourvèdre), de robe grenat, riche et structuré, au nez où dominent des notes de cassis et d'épices, un vin long en bouche et de très bonne garde.  Très joli Chardonnay 2012 (première année en vin Bio), un vin très réussi, au nez de fleurs blanches et de raisin frais, ample et suave, vivace et persistant, également très abordable comme ce Coteaux-du-Languedoc Tradition rosé 2013, de robe cerise claire, au nez très fruité, avec cette bouche séduisante où se mêlent fraîcheur et longueur.

Gérant : Rémy Boyer Chammard - Régisseur oenologue : Damien Babel
12, boulevard de la Mairie
34880 Lavérune
Téléphone :04 67 27 86 59 et 06 80 96 50 10
Télécopie :04 67 27 86 59
Email : vigneron@domaine-guizard.com
Site personnel : www.domaine-guizard.com

Château La ROSE SARRON


L'histoire viticole de cette propriété, datant du XIXe siècle, commence il y a 25 ans. Ce domaine est racheté en 1985 par les Vignobles Roland Belloc et entièrement replanté. C'est actuellement Philippe Rochet aidé par ses deux enfants Damien et Anaïs qui veille à la pérennité du vignoble. Ce domaine s'étend sur 35 ha, dont 25 ha de Graves rouge (5 ha destinés à la production de la Cuvée Damien, élevé 12 mois en fûts de chêne) et 10 ha de Graves blanc dont 2 ha destinés à la production de la Cuvée Anaïs, vin vinifié et élevé 9 mois en fûts de chêne. Une référence avec ce Graves rouge cuvée Damien 2011, au nez où dominent le pruneau et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et intense à la fois, qui développe en bouche des nuances de poivre et de mûre, avec des tanins veloutés mais puissants. Excellent Graves rouge 2011, avec ses tanins ronds, charnu, généreux, coloré, au nez dominé par l'humus et les petits fruits cuits. Beau Graves blanc cuvée Anaïs 2012, suave, d'une grande persistance aromatique, à la fois riche et fin, de bouche nuancée où se retrouvent la bruyère et les fruits mûrs, sec et gras à la fois, un vin savoureux, parfait sur une cuisine légèrement relevée. Goûtez le Graves blanc La Rose Sarron 2012, de robe jaune clair, avec des notes de petits fruits frais et de tilleul.

Philippe Rochet

33210 Saint-Pierre-de-Mons
Téléphone :05 56 76 29 42
Télécopie :05 56 63 52 31
Email : contact@la-rose-sarron.com
Site personnel : www.la-rose-sarron.com

SCE DU CLOS BELLEFOND


Issu d’une vieille famille vigneronne originaire de Santenay, Louis NIE acquit, en 1889, le Domaine du CLOS BELLEFOND, qui reste aujourd’hui encore un domaine familial. Situé au Sud de la Côte de Beaune, à Santenay, cité viticole, touristique et… thermale, le Domaine exploite exclusivement des appellations villages et Premiers Crus sur les finages de SANTENAY, CHASSAGNE-MONTRACHET, VOLNAY et POMMARD. Sur ces sols géologiquement variés de la Côte de Beaune, Pinot Noir et Chardonnay, utilisés en mono-cépage, permettent au vinificateur d’exprimer parfaitement la typicité des vins. Fidèles aux traditions bourguignonnes et sans se soucier des phénomènes de mode, après une récolte manuelle au tri rigoureux, les vinifications ont lieu en cuves de chêne, ouvertes et sous claies, pendant une dizaine de jours. Les vins sont ensuite élevés en fûts, durant une période de 18 à 20 mois selon la puissance du millésime ; mis en bouteilles puis conservés en nos caves jusqu’à leur expédition. Superbe Santenay Clos Bellefond 2009, coloré, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, très charpenté, riche au nez comme en bouche, qui poursuit son excellente évolution. Le 2008, issu de sols pauvres d’une ancienne carrière, puissant et coloré, très typé, très équilibré, aux tanins fermes mais soyeux, de bouche dominée par les fruits rouges et l’humus, de bonne garde. Le Chassagne-Montrachet Morgeot Premier Cru 2009, très aromatique, bien équilibré, au nez subtil, est un vin d’une jolie concentration en bouche. Vous aimerez aussi le Santenay Premier Cru Passetemps 2009, où s’entremêlent les saveurs d’épices et de fruits surmûris, ferme en bouche, d’un grand classicisme, commence à peine à s’ouvrir. Le Santenay Premier Cru La Comme 2009, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, est un grand vin ferme, solide, de belle structure, de garde. Remarquable Pommard Premier Cru La Platière 2009, issu de sols caillouteux, très harmonieux, très parfumé (fruits rouges frais, humus…), avec ces nuances de mûre et d’épices caractéristiques de son terroir, de garde comme le 2008, complet, parfumé au nez comme en bouche (fraise des bois, violette, humus), est de couleur pourpre intense, aux tanins riches, un vin associant puissance et finesse, de garde, bien sûr. Des cuvées plus anciennes, de 2005 à 2001, sont encore disponibles, les 2000 et 2001, étant actuellement à leur apogée.

Laurence et Bernard Chapelle
2, route de Chassagne
21590 Santenay
Téléphone :03 80 20 60 29
Télécopie :03 80 20 65 92
Email : closbellefond@vinsdusiecle.com
Site : closbellefond
Site personnel : www.closbellefond.com


> Nos dégustations de la semaine

R. DUMONT ET Fils


Création du domaine en 1808, cinquième génération de vignerons. Culture raisonnée.
J'ai beaucoup aimé ce Champagne Blanc De Noirs Grand Millésime 1998, pur Pinot Noir, naturellement, de couleur jaune or aux reflets ambrés, développe des nuances fruitées et épicées, avec ces notes de petits fruits jaunes mûrs et de pain grillé, que l'on a raison de suggérer ici sur un velouté de châtaigne aux cèpes, ou un foie gras poêlé et figues rôties. Le Champagne Millésime 2005, un assemblage 60% Pinot Noir, 40% Chardonnay, est très structuré, de mousse fine et persistante, d'une belle harmonie au nez comme en bouche, avec des nuances d'amande, et allie saveur et distinction. La Douce Cuvée, 90% Pinot Noir, 10% Chardonnay, florale et dense, très agréable en bouche par sa persistance aromatique, est un Champagne qui fleure le tilleul, de bouche suave. Tout aussi séduisant, le brut Nature, 88% Pinot Noir, 12% Chardonnay, de mousse abondante, tout en arômes, tout en fruité et finesse. Pas besoin d'hésiter.

Château REDORTIER


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. J’apprécie depuis le premier Guide le chaleureux Étienne de Menthon, fidèle au poste, qui peut être fier d’avoir su transmettre à ses deux filles sa passion du vin et le patrimoine de son cru.
Le Château compte 35 ha de vignes pratiquement d’un seul tenant, particulièrement bien situées face aux prestigieuses Dentelles de Montmirail. Le terroir est exceptionnel avec ces vignes plantées à 400 m d’altitude, exposées plein sud sur des coteaux, bénéficiant d’un sol argilo-calcaire et de la sécheresse estivale. Le travail y est difficile (chenilles et quatre roues motrices obligatoires). Le château était jadis un château fortifié très important défendant la principauté d’Orange. C’est en 1956 qu’Étienne de Menthon, ingénieur agronome, remit le domaine en état. Par respect pour l’environnement et afin de favoriser le caractère naturel du vin, la lutte contre les maladies de la vigne est menée de façon raisonnée. Les rendements sont bien sûr volontairement maîtrisés de 30 à 35 hl/ha, un vrai gage de qualité. Pour tous les Vins, le pressurage est léger et la température est contrôlée tout au long des fermentations. Les rouges passeront deux hivers en cuves avant leur mise en bouteilles, les Vins subissent peu de traitements physiques pour leur garder tous leurs arômes et leur qualité intrinsèque. Les Vins ne séjournent pas en bois, la qualité des terroirs s’exprime à plein et leur confère ce caractère boisé naturel suffisant.
Superbe cru Beaumes-de-Venise Le Château de Mon Père 2009, médaille d’Or au concours général agricole Paris, concentré et très riche, de couleur grenat soutenu et intense, au nez de fruits surmûris, de truffe et de poivre, de garde (18,50 e). “Dans le même esprit que “Monsieur le Comte”, me précise Isabelle de Menthon, cette nouvelle cuvée est un vin puissant, à la structure élégante, aux arômes de fruits mûrs et d'épices douces que le bois accompagne sans jamais dominer. Les raisins sont issus des fameuses Terres Jaunes du Trias. L’étiquette de cette cuvée représente la maison familiale peinte au début du XXe siècle par Pierre de Champeville.”
Dans la lignée, ce cru Beaumes-de-Venise Monsieur Le Comte 2009, où dominent les fruits cuits et les sous-bois, est un beau vin dense, complexe, savoureux, mêlant structure et élégance en bouche avec une touche poivrée (15,65e). “Notre Beaumes-de Venise Cuvée Monsieur le Comte, en hommage à mon grand-père, est une sélection parcellaire, poursuit Isabelle de Menthon, uniquement les terres jaunes de type trias. Le vin est très riche, charpenté, très équilibré, tout en douceur, d’une grande longueur et complexité, une belle réussite dont nous sommes fiers et qui a reçu le meilleur accueil des amateurs. Le vin est différent du Redortier Traditionnel avec l’étiquette bleue, plus fruité, moins charpenté. Nous avons des 2005 à la vente, ce qui est assez rare. Nous avons préféré laisser le vin vieillir quelques années en bouteilles pour lui laisser le temps d’être parfait pour la dégustation. Le 2007 est un vin très concentré, très complexe, épicé, un millésime que l’on ne réussit pas forcément aussi bien chaque année. Cette cuvée est issue de raisins vendangés à mâturité optimale; on obtient un vin concentré, structuré, d’une grande complexité aromatique, avec beaucoup de matière, de garde, très persistant en bouche, un superbe vin. Cette cuvée est présentée dans une jolie bouteille “haut de gamme”. Notre grand-père, François de Menthon, était un homme politique important : compagnon de la Libération, Ministre de la justice du Général de Gaulle à la fin de la 4e République, premier Président du Conseil de l’Europe. Ma sœur et moi, qui allions en vacances chez lui lorsque nous étions petites, étions toujours surprises d’entendre les villageois appeler notre grand-père si discret “Monsieur le Comte”, c’est un clin d’oeil sympathique à notre histoire familiale.”
Le Beaumes-de-Venise rouge 2010 est très savoureux, développant une bouche charnue, un très joli vin de robe rubis, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins bien fondus mais bien présents (9,50 e). Beau Gigondas rouge 2010, où dominent des notes de cassis, de griotte et d'épices, parfumé au palais, structuré, d'une finale étoffée. 
Très joli CDR rosé Côté Dentelles 2013, au nez de rose et de garrigue, délicat, franc, développant en bouche des arômes puissants de fruits frais. Il y a encore leur CDR blanc Côté Dentelle 2013, rond au nez comme en bouche, vif et dense à la fois, persistant et aromatique, d'une belle finale, le CDR rouge Côté Dentelles 2013, riche et souple à la fois, avec des connotations de fraise des bois, de violette et d'épices, et le Ventoux rouge Côté Suzette 2013, de bouche gourmande, de robe rubis intense, finement bouqueté, au nez ample où dominent la violette et le cassis, aux tanins fondus, souple au palais comme il se doit. 
Si la cave est ouverte tous les jours sans exception, de 10h à 12h et de 14h à 18h, il existe aussi un caveau secondaire dans le village même de Suzette, ouvert d’avril à octobre, “La Grange de Château Redortier”. Superbe rapport qualité-prix-typicité.

Isabelle et Sabine de Menthon

Domaine Pierre GELIN


J’apprécie Stéphen Gelin depuis bien longtemps, et j’ai toujours su que ses vins méritaient d’être classés parmi les “grands” (ce que j’ai fait, pour ma part). Son Chambertin Clos de Bèze 1997 est fantastique actuellement, et, en Fixin, où la force des terroirs se fait sentir (Les Hervelets, Clos Napoléon...) on se fait vraiment plaisir avec des années comme 1998, 2002, 2004, ou 2007. 
Le domaine est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. Créée en 1925 par Pierre Gelin, puis exploitée par Stéphen Gelin et son épouse, c’est leur fils Pierre-Emmanuel qui la dirige aujourd’hui.
Les méthodes de culture sont traditionnelles, les rendements limités et les vendanges manuelles. Éraflage total, cuvaison pendant 15 à 20 jours, suivis d’un élevage de 20 à 24 mois, en fûts de chêne (20% de fûts neufs sur Premiers Crus et 80% sur Grand Cru). On a d’ailleurs l’intelligence ici de ne pas mettre en vente trop tôt les vins, ce qui est de plus en plus rare, et permet de prendre conscience de l’évolution de tel ou tel millésime.
Ici, on accorde un grand soin à la méthode culturale, la lutte raisonnée est appliquée, les vignes sont labourées et la famille Gelin privilégie les fertilisants naturels (algues, fumures issues de l’agriculture biologique). Afin d’obtenir des raisins de grande qualité, tous les soins sont apportés à la vigne (ébourgeonnage très sélectif, palissage relevé, effeuillage manuel...). Les vins sont élevés en fûts de chêne durant 20 à 22 mois, avec un pourcentage de fûts neufs variant selon les Crus et les millésimes pour un léger boisé. Les vins sont ensuite mis en bouteilles à la propriété et ne sont commercialisés qu’après un an ou deux.
“Domaine Pierre Gelin est un bâtiment en forme de croix, me dit Stéphen Gelin. Nous avons une belle superficie de travail, 670 m au sol sur trois niveaux. Le rez-de-chaussée est consacré à la cuverie, la préparation des commandes, un local de stockage. Nous en avons profité pour regrouper le bureau, une salle de réception avec cuisine et le caveau d’accueil pour la clientèle de passage. En sous-sol, nous avons la cave de vieillissement du vin qui contient 300 fûts ainsi que le local de vieillissement du vin en bouteilles. Grâce à un ascenseur, monte-charge nous amenons les palettes jusqu’à la préparation de commandes et l’expédition. Nous sommes situés dans l’axe principal d’entrée dans Fixin, à 250 m de la route nationale. Nous sommes au bord de la rue principale : quand on arrive à Fixin on est obligés de passer devant chez nous !”
Superbe Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2011, vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûts de chêne, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges, d'épices, de gibier, aux tanins bien enrobés et riches. Le 2010 est complet, de couleur pourpre, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, groseille...), associant gras et intensité, de belle garde. Le 2009 est complet, associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l'humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de belle évolution. Le 2008 est d'une grande complexité, au nez caractéristique dominé par les fruits cuits et la réglisse, de charpente puissante, avec ces tanins bien présents, de bouche riche (griotte, humus, épices). Superbe 2007, un vin intense au nez, qui associe structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques. “Ce 2007, poursuit Stéphen Gelin, se caractérise par des vins élégants qui sont agréables à déguster dans leur jeunesse. Des vins très fruités, très souples, avec une belle intensité, un joli millésime harmonieux. Le 2006 développe des tanins fondus et des arômes puissants et persistants de kirsch. Belle minéralité se poursuivant sur la vanille en finale. Accompagne à merveille pintade, canard, gibier à plumes. Le 2005 offre une robe rubis sombre, un nez intense de fruits noirs évoluant vers les épices, la bouche se révèle dense, charnue et longue. Le 2004 est un vin agréable à redécouvrir maintenant. Le vin a du corps, au début le millésime était un peu fermé et maintenant, après quelques années de bouteilles, les tanins se sont bien fondus. J’ai préféré le garder en cave avant de le proposer, c’était un vin bien fait, prometteur, je savais qu’il fallait savoir un peu l’attendre pour mieux l’apprécier.”
Savoureux 2006, robe grenat et reflets pourpres. nez complexe où se mêlent des notes d'épices douces (vanille et cannelle) et de fruits à noyau, belle attaque fraîche en bouche, les tanins sont onctueux, fondus et soulignent délicatement les arômes puissants et persistants de kirsch, avec cette belle minéralité se poursuivant sur la vanille en finale. Le 2005, un grand vin où s'entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, de poivre et de réglisse, de bouche chaleureuse.
Comme à son habitude, ce Chambertin Clos de Bèze Grand Cru 2011, de couleur intense aux reflets noirs, aux arômes de fruits rouges, d’épices, avec des tanins bien enrobés, est un vin riche et généreux, d’une belle finale aromatique, à prévoir sur un plat épicé. Splendide 2010, de grande finesse, complexe et riche, rond et charnu à la fois, très typé comme il se doit, avec des notes de pruneau et de truffe, de couleur soutenue, un grand vin puissant mais souple, prometteur. Le 2009, à la fois puissant et velouté, concentré et parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, est de belle structure.
Le Gevrey-Chambertin Clos de Meixvelle 2011, de couleur grenat, avec beaucoup de structure, tout en bouche, bien équilibré, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante mais puissante. Superbe 2010, très classique, charpenté, aux tanins fermes, très fin au nez, mêle structure et velouté en bouche, gras, très parfumé (mûre, épices...). Le 2009 est de robe intense, au nez très caractéristique dominé par les fruits surmûris, un vin très riche et très distingué à la fois. Le Fixin Premier Cru Les Hervelets 2011 est dense et parfumé (cassis, sous-bois), avec des tanins mûrs mais présents, un vin qui emplit bien la bouche, d’une finale intense, de très bonne évolution. Le 2010, riche au nez, avec des notes subtiles de cerise, de truffe et d'humus, un grand vin complexe et puissant, gras et fondu. Excellent Gevrey-Chambertin Premier Cru Clos Prieur 2009, très équilibré, avec ces connotations caractéristiques du terroir, puissant, ample, aux tanins savoureux et riches à la fois, tout en bouche. Le Fixin 2011 est de couleur rubis, très bien élevé, très équilibré, aux tanins bien fermes, au nez où dominent le cassis bien mûr et les sous-bois. Goûtez l’Aligoté 2012, séduisant, marqué par les fruits frais, rond en bouche, tout en persistance aromatique.

Pierre-Emmanuel Gelin

> Les précédentes éditions

Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012
Edition du 01/05/2012

 



H. DARTIGALONGUE et Fils


Château de BEAUPRÉ


Château CLOS DES PRINCE


Château des MAILLES


Francis BLANCHET


Château LAFLEUR du ROY


Domaine de MONTIGNY


Château du MOULIN VIEUX


Château des GRAVIÈRES


Pierre MIGNON


Domaine de la TOURLAUDIÈRE


Château CORNEMPS


Domaine GOURON


Château PIERRAIL


Clos JEAN


Château TRIANS


BOURDAIRE-GALLOIS



EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE LES TERRES DE MALLYCE


DOMAINE GUIZARD


CHAMPAGNE LIONNEL CARREAU


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU DE GUEYZE


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


SCE DU CLOS BELLEFOND


CHÂTEAU FILLON


CHATEAU DE BEAUREGARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales