Classement Des Vins

Edition du 24/03/2015
 

CHATEAU DE LA BRUYERE

Le Château de la Bruyère se situe au cœur du Mâconnais, à Igé, sur un ancien fief de l’Abbaye de Cluny (XIIe siècle). Depuis 2011, la famille Walther est propriétaire du Domaine, qui ne cesse de s’agrandir et s’étend aujourd’hui sur plus de 30 hectares. Nous proposons des vins de qualité, et avons acquis une certaine notoriété auprès du monde viticole, et cela bien au-delà de nos frontières. Vinification traditionnelle au Château avec des vignes âgées de plus de 60 ans pour la plus-part qui procure des vins d’une finesse très agréable. Nous sommes placés sur des blancs, rouges, rosés et crémants avec des produits très différents dans chaque couleur. Les Blancs présentent des arômes de fleurs blanches du printemps, de fruits secs, de pains grillés, souples et ronds en bouche, Mâcon Village, Mâcon Igé Blanc, Mâcon Igé Blanc Vieilles Vignes, Bourgogne Blanc. Le rosé est très aromatique, d’une grande finesse et long en bouche, Mâcon Igé Rosé, Mâcon Igé Rosé « Prestige ». Les rouges sont d’une belle couleur cerise avec un bouquet profond de fruits rouges, légèrement tanniques mais parfaitement équilibrés et d’une belle saveur, Côteaux Bourguignons, Mâcon Igé Rouge, Mâcon Igé Rouge Vieilles Vignes, Bourgogne Rouge. Le Crémant est de mousse légère, à la fois fin et persistent, au nez il est dominé par les fruits mûrs et le chèvrefeuille, Crémant de Bourgogne, Crémant Rosé, Crémant Millésimé Blanc de Blanc.

Thierry Walther
921, chemin de la Dame d'Igé
71960 Igé
Téléphone :03 85 20 00 92
Télécopie :03 85 20 00 91
Email : bruyere@vinsdusiecle.com
Site : bruyere




> Le palmares des vins


SAINT-EMILION SATELLITES
e_saint-emilion-sat.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
BÉCHEREAU
CHEVALIER-SAINT-GEORGES
ROUDIER
GRAND-CORMIER
VIEUX CHÂTEAU SAINT-ANDRÉ
LA FLEUR GRANDS-LANDES
VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
PIRON
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

HAUT-SAINT-CLAIR
CHÊNE-VIEUX
VAISINERIE
DURAND-LAPLAGNE

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

GRENIÈRE
MACQUIN
MOULIN DE GRENET
POITOU
TOUR DE GRENET
TOUR DU PAS SAINT-GEORGES
HAUT-PIQUAT
LA JORINE
VIEUX-BUSQUET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
(JURA PLAISANCE)
(TOUR MONT D'OR)
VIEILLE TOUR MONTAGNE
PUYNORMOND
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

BEL-AIR

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

HAUT-MILON
La CLAYMORE
DUMON-BOURSEAU
CROIX DE CHOUTEAU
LA PERRIÈRE

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
BAYARD
(GRANDE-BARDE)
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

(ERMITAGE GARENNE)
GONTET-ROBIN
(PRODUCTEURS RÉUNIS*)

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Vincent BACHELET


Au sommet. Domaine de 13 ha de vignes sur la côte de Beaune, principalement sur Chassagne-Montrachet et dans les Maranges, sans oublier Santenay, Meursault et Pommard. Vincent Bachelet poursuit la tradition paternelle de Bernard Bachelet. Les vins sont vinifiés et élevés dans de magnifiques caves du XVIIIe siècle, où s'offre un spectacle inoubliable. "Actuellement, les rouges 2012 sont des vins de couleur rubis, nous dit Vincent Bachelet, qui ont pour particularité d’être peu acides, donc plus agréables rapidement, avec arômes délicieux de fraise, de framboise, de cassis, des tanins soyeux. Le fruité ressort beaucoup, ces vins se garderont bien car les tanins sont mûrs, assez souples, nous avions une belle maturité à la vendange, on retrouve d’ailleurs ces arômes de fruits mûrs, ce sont des vins gourmands avec une belle finesse. Mes Blancs 2012 sont en bouteilles, ils sont assez ouverts avec beaucoup de gras, de beurré, beaucoup plus que les 2011. Ce sont des vins flatteurs aux arômes de fleurs blanches avec des notes de noisette grillée, de vanille, ils n’ont pas trop d’acidité et se caractérisent par une belle fraîcheur, du gras, des vins qui vont évoluer rapidement, très agréables à déguster dans les 4 à 5 ans." Remarquable Chassagne-Montrachet Premier Cru Morgeot blanc 2010, aux notes d'aubépine et de fumé, tout en bouche, gras, un vin de jolie teinte, subtil, parfumé, charmeur au nez comme en bouche, très bien équilibré, d'une belle harmonie. Le 2009, suave, très fin, associe richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des connotations persistantes de noisette et d'abricot mûr. Le 2008, intense, associant structure et finesse, tout en élégance, un vin expressif, gras, ample, de bouche persistante, idéal sur un bar au beurre blanc. Excellent comme le Chassagne-Montrachet Les Benoites rouge 2011, parfumé, charnu et souple, aux arômes subtils où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, très typé, alliant finesse et charpente en bouche. Le 2010, charnu, est très parfumé, fin mais puissant, aux saveurs intenses à dominante de fruits noirs compotés. Le Chassagne-Montrachet rouge 2009, un vin de belle matière, aux tanins fermes, au nez caractéristique de fruits rouges, d'épices et de sous-bois très typé, de bonne garde. À la suite, le Chassagne-Montrachet blanc 2010, un vin avec des notes d'amande, de fruits frais et de miel, associant nervosité et souplesse en bouche, suave, d'excellente évolution. Savoureux Pommard Les Chanlins 2009, très parfumé (fruits rouges frais, humus...), avec cette pointe d'épices caractéristique des belles réussites de l'appellation, complet et harmonieux. Beau Meursault Le Clos du Cronin 2011, de bouche puissante, avec une petite pointe vivace, au parfum de fleurs et d'agrumes. Le 2010, tout en structure et parfums (genêt, amande, pêche), de finale complexe, ample et persistante, est un vin racé et charmeur, d'un beau potentiel d'évolution, très classique des grandes réussites de ce beau millésime. Le Maranges Premier Cru La Fussière rouge 2011, au nez de cassis mûr, d'une belle complexité en bouche où s'harmonisent le cassis et les sous-bois.


27, route de Santenay
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 37 27 et 06 19 77 51 87
Télécopie :03 85 91 16 93
Email : bacheletvincent1@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/bacheletvincent

Château d'OLLIÈRES


La restructuration du domaine a débuté en 2002, marquée par une politique de plantation très importante (16 ha de vignes). Un retour au travail du sol, un arrêt total de l’utilisation de désherbant et une gestion raisonnée des traitements côtoient une politique de faibles rendements, entre 30 et 40 hl/ha. Beau Coteaux-Varois-en-Provence Clos de l’Hermitage rouge 2009, issu de sélections parcellaires sur des terroirs argilo-calcaires très pauvres de Syrah, Grenache et Cabernet-Sauvignon, de bouche structurée, d’une belle harmonie, un vin aux arômes d’épices et de fruits noirs, généreux, où les tanins amples permettent une évolution prometteuse. Le Coteaux-Varois-en-Provence Clos de l’Autin rosé 2012, parts égales de Grenache et de Cinsault (30% chacun), et parts égales de Syrah et de Rolle (20% chacun, vendanges manuelles), de robe légère, mêle nervosité et suavité, un vin tout en bouche, aux notes d’abricot et de rose. Il y a encore ce Prestige rosé 2013, aux senteurs de rose et de garrigue, délicat, développant au palais des arômes subtils d’agrumes frais. Le Coteaux-Varois-en-Provence Clos du Pigeonnier blanc 2013, avec des arômes de noix et d'agrumes, allie élégance et puissance, où s'associent rondeur et distinction.

Charles Rouy

83470 Ollières
Téléphone :04 94 59 85 57
Télécopie :04 94 59 85 57
Email : info@chateau-ollieres.com
Site personnel : www.chateau-ollieres.com

Domaine Guy BOCARD


Un domaine familial, où la culture et les vinifications sont traditionnelles et respectueuses des terroirs. Voilà un beau Meursault Genevrières Premier Cru 2010, typé, aux connotations de miel, un vin gras et subtil, très classique, riche au nez comme en bouche, dense, vraiment très réussi. Le 2009 associe structure et distinction, avec ces senteurs de fumé bien spécifiques au palais, où s'entremêlent des notes persistantes de fruits mûrs et de chèvrefeuille, tout en finale. Le Meursault Les Narvaux 2010, sol argilo-calcaire, exposition sud est, aux arômes complexes de petits fruits secs (amande, noix) et de coing, est ample et très long en bouche. Beau 2009, au nez subtil, tout en nuances, aux senteurs caractéristiques de tilleul et de miel, un vin charmeur, de bouche très persistante. Remarquable Meursault Charmes Premier Cru 2010, provenant d'un élevage traditionnel en fûts de chêne sur lies fines, mise en bouteille sans filtrage, caractéristique de son terroir, où s'entremêlent des nuances de chèvrefeuille, de pomme mûre et de brioche, est d'une belle élégance en bouche, comme le Meursault Vieilles Vignes 2010, assemblage de plusieurs parcelles complémentaires de Chardonnay plantées de 1950 à 1970, qui bénéficie d'un élevage en fûts de chêne sur lies fines, où la richesse s'associe à la distinction, parfumé, avec des arômes d'acacia, d'épices et de d'agrumes. Il y a aussi le Monthélie Toisières rouge 2010, séveux, généreux en bouche, corsé et typé, avec ces connotations de truffe et de fruits macérés.


4, rue de Mazeray
21190 Meursault
Téléphone :03 80 21 26 06
Télécopie :03 80 21 64 92
Email : domaineguybocard@gmail.com

DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


Ce domaine familial a été repris par François Bertheau en 2004. Il représente la cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé environ 6 mois après sa mise en bouteilles. “Le 2011 a été marqué par un printemps précoce, un été pas particulièrement beau, et une très belle arrière saison, nous raconte François Bertheau. Ces conditions météorologiques ont donné de très bons résultats, avec par contre une vigilance à la maîtrise des températures en vinification. Les quantités sont, à quelque chose près, similaires à 2010. Bien qu’il soit encore un peu tôt, ce millésime 2011 apparaît bien équilibré, peut-être mieux que le 2010, dont il semble être cousin germain avec du caractère et beaucoup de fruit, peut-être un peu plus soutenu et plus tannique. Il sera sûrement de garde. Pour un vigneron c’est une belle année comme nous les aimons.” En attendant, il y a son superbe Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2009, parfumé, associant richesse et finesse, concentré et charnu, aux tanins bien présents, une valeur sûre. Le Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses 2008 est remarquable, aux tanins savoureux et riches à la fois, généreux, coloré et corsé, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Goûtez le Chambolle-Musigny Premier Cru 2008, qui est un assemblage de 4 parcelles, très équilibré, très parfumé (petits fruits rouges mûrs frais, humus...), avec cette pointe de griotte caractéristique de l’appellation, un vin complet, de belle intensité, de garde. Le Chambolle-Musigny 2009, au nez complexe avec des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse, concentré au nez comme en bouche.

François Bertheau
5, rue du Carré
21220 Chambolle-Musigny
Téléphone :03 80 62 85 73
Télécopie :03 80 62 84 64
Email : domaine.bertheau@vinsdusiecle.com
Site : domaine.bertheau


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Daniel DUGOIS


En 1973, Daniel Dugois achète 2 ha de vignes, la maison avec des caves et un hangar à un propriétaire viticole du village des Arsures dont il est lui même originaire. Il cultive la vigne et vend sa production au négociant du secteur. En 1982 il vinifie sa première récolte dans ses caves et commence à vendre sa production en bouteilles aux particuliers. Première récolte, puis 1983 premiers clients et aussi première médaille “Médaille d’or au concours des vins du Jura pour son Chardonnay”. Daniel et sa femme ont toujours travaillé leurs produits dans le respect de la qualité. Leur travail a été de nombreuses fois récompensé lors de concours et dans les guides spécialisés. 

On le voit avec ce Vin Jaune 2005, vendanges manuelles, pressurage pneumatique, après un débourbage de 20 heures, la fermentation alcoolique s’enclenche d’elle même avec des levures indigènes. La fermentation malolactique est réalisée avec des bactéries naturelles. L’élevage se fait sous voile en fût sans ouillage environ 7 ans pendant lesquelles le Savagnin va prendre le “goût Jaune”. Le vin est puissant aux arômes de fruits secs, de bouche soyeuse, ronde avec une intensité bien parfumée en finale, de grande garde, à déguster sur un faisan à la crème (28 e, il les vaut bien). Le Vin de Paille 2009 récolté en tout début de vendange, en ne prenant qu’une ou deux grappes par cep. Elles sont transportées dans des cagettes sans être tassées. Une 2e équipe fait un nouveau tri pour enfin les placer sur des claies grillagées dans une grange. Le séchage durera 3 à 5 mois, permettant aux raisins une déshydratation de 70%. Ainsi les baies se concentrent en sucre et en arômes. Après pressurage des baies regorgeant de sucre on obtient 15 à 18 l de moût pour 100 kg de raisin qui va alors fermenter lentement, avant de vieillir en fûts de chêne au moins 2 à 3 ans. Bien sûr, cela donne ce vin harmonieux, mature, aux arômes de fruits blancs, avec en bouche des notes subtiles de miel, de pain d’épices, de rose et de citron confit, d’une grande persistance, alliant charme et structure (19,50 e).
On se fait plaisir également avec son Arbois Grevillière Trousseau 2011, issu d’une de leurs plus vieilles vignes, sols d’argiles gras avec cailloux gréseux en surface positionné sur un dôme calcaire, un vin typé, de robe pourpre, au nez dominé par la fraise et la mûre, riche, structuré, d’une jolie finale, un vin classique, aux tanins amples, de très bonne évolution, à prévoir sur les gibiers. L’Arbois Reflets de Roi sent bon son Chardonnay, vendanges manuelles triées, égrappage à 100%, foulage et pressurage, fermentations alcoolique et malolactique naturel, élevage durant 12 mois en foudres de chêne avec ouillage pour garder la finesse et le fruit du cépage, un vin vraiment parfumé, au nez dominé par les fruits mûrs, qui associe richesse, saveur et vivacité, d’une belle finale aromatique où l’on retrouve des nuances de prune et de miel.

GLANTENET Père & Fils


“Notre famille, précise-t-on, est installée en Bourgogne depuis le xve siècle et le Domaine viticole remonte au xviiie siècle. Aujourd'hui, Jean-François Glantenet en charge de l'exploitation, s'occupe de 25 ha, répartis sur cinq communes. Dans un souci environnemental, les vignes sont conduites en "lutte raisonnée", avec une délimitation de parcelles sélectionnées, comme par exemple les vieilles vignes.”
Le Pernand-Vergelesses Sur Herbeux rouge 2012 associe souplesse et structure, charnu et gras, au nez puissant où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche soyeuse, aux tanins harmonieux. Beau Nuits Saint Georges Clos de Magny 2012, de robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, qui associe charpente et distinction. Excellent Bourgogne Hautes Côtes de Nuits cuvée Traditionnelle 2011, de couleur intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de sous-bois, un vin qui commence à se fondre. Le Hautes-Côtes-de-Nuits rouge 2012, élevé en fûts de chêne, aux notes subtiles de prune et de mûre, aux tanins fermes et soyeux, est un vin de bouche savoureuse, à déguster avec un canard farci. Le Bourgogne Aligoté blanc 2012, classique, est rond et vivace, et le Hautes-Côtes-de-Nuits blanc 2012, aux senteurs de fleurs blanches, mêle élégance et rondeur en bouche persistante.

Jean-François Glantenet

Château des GRAVIÈRES


Depuis 7 générations, les vignobles Labuzan sont exploités par la même famille. De la première vigne plantée en 1847, le domaine s’est peu à peu constitué. Bernard et Nicole, les parents de Thierry et Denis, ont continué à développer l’exploitation et ont transmis 18 ha à leurs enfants. Denis a choisi de se spécialiser dans le travail de la vigne permettant au domaine de réaliser le virage vers une viticulture à la fois moderne et raisonnée. Thierry, quant à lui, après une première vie professionnelle, est revenu à sa passion : la vinification.
Beau Graves rouge Prestige 2011, sol de Graves avec gros galets et argilo-calcaire 80% Merlot, 20% Cabernet-Sauvignon, cuvaisons longues, macération préfermentaires, élevage en barriques de chêne français 12 mois dont 1/3 de barriques neuves... un vin classique, avec de la matière, aux arômes de fruits rouges intenses, d'une finale riche et corsée. Le 2010 est charnu, tout en nuances aromatiques, coloré, aux tanins puissants, au nez complexe où domine le cassis, d’excellente évolution.

Thierry et Denis Labuzan - Vignobles Labuzan Earl

> Les précédentes éditions

Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012

 



Château LUCHEY-HALDE


Château ROUGEMONT


Domaine GUIZARD


Château CORNEMPS


Château LESTAGE-DARQUIER


VAUTRAIN-PAULET


Domaine la CROIX CHAPTAL


Château de VIMONT


Domaine DRUSSÉ


Domaine TOUR SAINT-MICHEL


Badie, L'Intendant...


BARILLOT Père et Fils


Le LOGIS de la BOUCHARDIERE


BEAUMONT des CRAYÈRES


CHARPENTIER


Château CLOS DES PRINCE


Château HAUT-CALENS


Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Clos la COUTALE


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Joseph DORBON


ROEDERER



CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHATEAU MONT-REDON


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE ALAIN MICHAUD


DOMAINE DE BELLEVUE


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE CRET DES GARANCHES


SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU HOURBANON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales