Classement Des Vins

Edition du 29/10/2019
 

DOMAINE BRISSON

La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIème siècle doté d’une superbe cave voûtée est actuellement occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue en bourgogne, il a rejoint son père sur l’exploitation en 1974 et, depuis la mort de Michel en 1980, poursuit et développe l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis en 2009. Interview : "Le 2018 a été une année qualitative et quantitative pour les viticulteurs qui ont su attendre avant de vendanger et il n’a pas été facile de vinifier à cause des degrés très élevés. Nous mettons sur le marché cette année les 2015, 2016, 2017 et en Juillet, le 2018". Depuis 2009, le cahier des charges Terra Vitis a permis de progresser encore dans la qualité des Vins. Pas de thermovinification, des vinifications traditionnelles, d'où des Vins de belle couleur avec une bonne aptitude à vieillir. Nous avons d’ailleurs ouvert récemment une bouteille de 1984, qui était remarquable. Millésimes à la vente en 2016 : La Louve 2014, 2015 - Vieilles Vignes 2001, 2003, 2004, 2009, 2010, 2011. L'actualité au Domaine : "Mes deux fils, Michel et Louis m’accompagnent désormais dans la gestion du vignoble, et je continue à développer de plus en plus notre activité en œnotourisme : ateliers de dégustation, avec initiation et perfectionnement par groupe de 5 à 10 personnes; apéritif vigneron en individuel et groupe; repas du terroir préparé par le producteur. Day tour en Bourgogne ou Beaujolais en voiture de collection....” Notes de dégustations de Patrick Dussert : Ce Morgon Les Charmes rouge La Louve 2017 est d’un beau rouge profond, au nez complexe et fruité avec une dominante de cerise, on est séduit par sa belle structure qui lui prédit un bel avenir. Le 2016, riche, de couleur grenat intense, aux tanins denses et souples à la fois, un beau vin classique et concentré, avec des notes de violette et de réglisse, que l’on vous conseille sur des cochonnailles chaudes ou une daube de canard. Superbe 2015, racé, épicé, aux senteurs subtiles où dominent les fruits mûrs, le musc et la violette, tout en structure, très typé, alliant finesse et charpente, d’une belle harmonie en bouche, de belle garde. Nous vous conseillons aussi le Morgon Les Charmes Noble Tradition rouge 2009, Terra Vitis, à la fois charnu et soyeux, coloré, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois, de bouche ample. Faites-vous toujours plaisir avec le formidable Morgon Vieilles Vignes 2009, aux arômes de kirsch, riche, de couleur grenat intense, aux tanins denses et souples à la fois, un beau vin classique et concentré, avec des notes de violette et de réglisse, alliant finesse et structure, parfait sur une dinde farcie ou un jarret de veau aux oignons. Quant au Beaujolais-Villages_definition.html" class="lexique" target="_blank">Beaujolais-Villages 2018, avec cette touche de fraise des bois bien mûre, souple, corsé, d’un beau grenat foncé, il est classique et friand.


Les Pillets - Chemin de Romains
69910 Villié-Morgon
Téléphone :04 74 04 21 60
Email : vin.brisson@wanadoo.fr
Site : gerard-brisson
Site personnel : www.gerard-brisson.com



> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine CRÊT des GARANCHES


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au sud du Mont Brouilly, Sylvie Dufaitre-Genin produit des Brouilly et Côte de Brouilly et cultive avec conviction ses 11,65 ha, Gamay noir à jus blanc. Elle élève patiemment son vin pour obtenir des millésimes dignes de ses aïeuls vignerons, présents à Odenas depuis 1752. Depuis plusieurs années, le Crêt des Garanches s’est engagé dans une démarche respectueuse de la nature en supprimant l’utilisation des insecticides sur son exploitation. Afin de garantir le bon développement des vignes de Gamay noir à jus blanc qui produisent le vin du domaine, c’est la régulation naturelle de la faune et la flore locale qui rempli son œuvre. Tous les ans, les vignes, d'une moyenne de 40 ans d’âge, sont vendangées à la main pour les Côtes de Brouilly; les Brouilly, eux, le sont à la machine et à la main. Lutte phytosanitaire raisonnée. “Vendanges magnifiques bien que précoces, il y a moins de degrés mais plus de jus, la qualité rejoint la quantité et nous sommes très contents nous dit Sylvie Dufaitre-Génin. Ses ventes se porteront sur les Brouilly 2017 et 2018, le Côte-de-Brouilly 2016 puis 2017. Un nouveau Brouilly apparaît après avoir passé deux ans en fûts.” On est bien au sommet avec son Brouilly Cuvée Spéciale 2015, issu d’un terroir à dominante granitique, qui développe des tanins harmonieux, un très joli vin aux arômes de fraise des bois et de mûre, puis des connotations de poivre et de prune en bouche, à savourer sur une épaule de veau aux oignons ou un râble de lapereau en feuilleté. Possédant son propre charme, le Côte-de-Brouilly 2016, élevé en fûts de chêne, riche, avec ces senteurs très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, de bouche fondue et ronde avec des nuances de fraise et une note épicée, de teinte soutenue, très aromatique, tout en finale comme le Brouilly 2017, mono cépage Gamay noir à jus blanc, vignes de 40 ans en moyenne, savoureux et finement bouqueté, à la robe rubis intense, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), aux tanins ronds, un vin à la fois puissant et souple, il est très typé.

Sylvie Dufaitre-Genin
146, chemin des Terres Plates - Les Platures
69460 Odenas
Téléphone :04 74 03 41 46 et 06 80 00 69 18
Email : sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/cretdesgaranches
Site personnel : www.cretdesgaranches.fr

Château Le BOURDIEU


Vignoble de 38 ha plantés sur un sol de formation caillouteuse mêlée de sable et d’argile (c’est ce que l’on appelle des croupes). Construit vers 1830 par Philippe Delacourt, reconnu Seigneur du Bourdieu, dans le style architectural des maisons de maître du XIXe siècle, le Château apparaissait déjà dans la 2e édition du Féret (1878) ainsi que dans la 1ère classification des Crus Bourgeois de 1932. Beau Médoc 2016, tout en arômes et structure, d’une belle ampleur, bien structuré, un vin qui sent la fraise des bois et l’humus, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une finale complexe, de garde, bien sûr. Le 2015, 50% Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot, vieilles vignes de 35 ans, élevage 12 mois en barriques de chêne, vraiment remarquable, de robe grenat intense, équilibré, aux notes de cassis bien mûr, avec des nuances fumées, puissant, corsé, un vin qui commence à se fondre. Le 2014 est un vin aux tanins présents, intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise et de sous-bois, d’excellente garde. Le 2013 est charmeur, au nez délicat de petits fruits rouges mûrs (cassis, mûre) et d’humus, aux tanins soyeux, à la fois puissant et fin, un joli vin mêlant rondeur et structure, où l’élégance prédomine. Le 2012, charnu, est riche en matière, aux tanins équilibrés, où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche riche et corsée, de garde.  Le 2011 est excellent, d’un beau rouge profond, concentré et fruité, avec des tanins souples, et un nez où dominent la groseille et la prune, avec une touche poivrée.  Le 2010, caractérisé par un nez complexe (cassis, épices...), réunit puissance et souplesse, riche et fin, typé, charnu, de bouche pleine.

Guy Bailly
1, route de Troussas
33340 Valeyrac
Téléphone :05 56 41 58 52
Email : guybailly@lebourdieu.fr
Site personnel : www.lebourdieu.fr

Domaine de la POULETTE


Le Domaine est une très ancienne propriété, appartenant à une famille dont la présence sur la côte viticole est attestée depuis l'époque de Louis XIV. Depuis plus de six générations, elle s'est transmise par les femmes, qui ont toujours su choisir à leur coté des hommes de valeur pour porter avec elles le flambeau du Domaine. Leur fille, Hélène Gaudeul-Michaut, a créé une nouvelle société pour qu'ainsi la marque Domaine de la Poulette continue sous son impulsion et en accord avec ses parents. “Bien qu’il ait grêlé en 2018 sur les Côtes de Nuits et les Côtes de Beaune, nous précise Hélène Gaudeul-Michaut, ce millésime 2018 se classe parmi les plus grands par sa qualité, son équilibre, son acidité, ses degrés (14°), ce sera un vin à déguster avec un infini plaisir. Les ventes en 2019 se fixent sur tous les millésimes en stock jusqu’en 2016 et concernent Bourgogne et Côtes d’Or. Pour les blancs : le Bourgogne Côtes de Nuits Saint-Georges 2017. Plantations prévues en Bourgogne Blanc et Bourgogne Rouge.“ Remarquable Nuits-Saint-Georges rouge Premier Cru les Poulettes 2011, de bouche charnue et poivrée, de robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus, savoureux. Vous allez aimer comme nous ce Nuits-Saint-Georges rouge Premier Cru Les Vaucrains 2011, médaille d’Argent Lyon 2017, alliant rondeur et charpente, marqué par la prune et la griotte, légèrement poivré comme il le faut en finale. Se goûte aussi remarquablement bien, le Vosne-Romanée rouge Premier Cru Les Suchots 2007, un vin gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, associe puissance et distinction, avec ces nuances de griotte confite et d’humus. Le Côtes de Nuits Villages rouge Vierville 2015, a une belle robe intense, un vin aux tanins soyeux, solide, tout en bouche, très agréable, comme le Côtes de Nuits Villages blanc 2016, intense au nez comme en bouche, alliant vivacité et suavité, très aromatique. Pour finir, le Bourgogne blanc Chardonnay, il a une très jolie robe, un vin aux nuances de citronnelle et de fleurs blanches, associant souplesse et vivacité.

François et Françoise Michaut-Audidier
103, Grande Rue
21700 Corgoloin
Téléphone :03 80 62 98 02
Télécopie :01 45 25 43 23
Email : infos@poulette.fr
Site personnel : www.poulette.fr

CHAMPAGNE LEGRAS ET HAAS


Notre maison fut fondée en 1991 par François Legras-Haas. Le vignoble appartient à la famille : 15 ha à Chouilly (Chardonnay Grand Cru), 10 ha à Vitry (Chardonnay), 6 ha à Les Riceys (Pinot noir). Rémi et Olivier ont pris en main l’entreprise familiale et sont aidés maintenant par Jérôme. La maison poursuit une progression raisonnable tant en France qu’à l’export. Le Grand Cru Chouilly offre un potentiel de garde tout en présentant lorsqu’il est jeune, un caractère frais et léger, apprécié à l’apéritif. Les Chardonnays 2002 sont longs, suaves et très aromatiques avec des aspects dominants floraux ou fruités. Le degré potentiel à la vendange fut de 10.5% vol., le plus élevé de ces 10 dernières années. Les vins sont structurés et puissants. Champagne Blanc de blancs Grand Cru Les Sillons 2013, d’une superbe robe or pâle, avec des notes complexes, d’amande fraîche, de fruits mûrs et de petits fruits secs, tout en persistance aromatique, d’une grande longueur en bouche. Egalement cette très belle cuvée Extra-brut, un Blanc de blancs issu d’une sélection parcellaire des meilleurs lieux-dits, avec un dosage proche du brut nature, au parfum d’amande fraîche, de citron, de pomme reinette, très frais, intense et rond, au nez subtil et persistant, un très beau Champagne, très harmonieux, très minéral et mature comme on les aime. Superbe Champagne Grand Cru Blanc de blancs Millésimé 2012, qui présente au nez des arômes nets de froment, de tabac séché, de fruits compotés. La bouche est pleine, fraîche, le Chardonnay se manifeste par des arômes de fruits jaunes, de miel et d’abricot sec. Le Blanc de blancs Grand Cru, un seul cépage, le Chardonnay, un seul cru, le Grand Cru Chouilly, avec l’incorporation de vins de réserve pour lui assurer une continuité dans la qualité, une cuvée d’une couleur limpide, tout en délicatesse, au nez franc et fleuri de rose et de poire mûre, de bouche fruitée, subtilement épicée. Il est suivi par Exigence N°9, 50% Chardonnay et 50% Pinot noir, qui vient de sortir, avec un changement de couleur d’étiquette. Deux terroirs uniques mariés dans une exigence de perfection. Nez dense de noisette et de jus de raisin, bouche ample et fraîche, très bel équilibre souligné par de séduisants arômes de pommes et de poires. Le brut Intuition, de mousse fine et persistante, associe finesse et structure, d’un jaune brillant, aux senteurs de fleurs et d’épices. Beau rosé, qui sent bon la fraise des bois, ample en bouche, associant richesse et distinction, d’une grande finale. Découvrez également le Coteaux Champenois blanc Chouilly 2014, 100% Chardonnay, bien vinifié.

Brigitte Legras
9, Grande Rue
51530 Chouilly
Téléphone :03 26 54 92 90
Email : direction@legras-et-haas.com
Site : legras-haas
Site personnel : www.legras-et-haas.com


> Nos dégustations de la semaine

Mas de DAUMAS-GASSAC


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Daumas Gassac, c?est la rencontre entre Aimé Guibert et un terroir exceptionnel découvert dans les années 1970 par le savant Henry Enjalbert, titulaire de la chaire de géographie à l?académie de Bordeaux, qui a constaté qu?il existait au milieu du massif de l?Arboussas, sous le manteau épais de la garrigue, une quarantaine d'hectares d?un sol profond, parfaitement drainé et pauvre en humus et matières végétales, riche en oxydes minéraux (fer, cuivre, or...). Ce terroir de grèzes glaciaires accumulées par les vents lors des glaciations de Riss, Mindel et Guntz, apportent les trois éléments qui conditionnent l'existence d'un Grand Cru : sols profonds où les racines de la vigne peuvent descendre s'alimenter en profondeur; sols parfaitement drainés où les racines de la vigne ne rencontrent jamais d?humidité, sols pauvres qui exigent de la vigne souffrance et effort pour créer les arômes rares. L?exposition du vignoble sur pentes Nord accentue l?effet du micro-climat froid, en réduisant, surtout pendant l?été, les heures d?ensoleillement. C?est ce micro-climat qui retarde la floraison de la vigne de près de trois semaines sur la moyenne Languedoc. Si la découverte du terroir doit tout à Henry Enjalbert, les procédures de vinification et d?élevage doivent tout à Emile Peynaud : vinification médocaine, longues fermentations et macérations, élevage de 12 à 15 mois dans des barriques bourguignonnes et bordelaises de 1 à 7 ans, collage à l?albumine d?œuf, pas de filtration...
Selon Roman Guibert, ?le 2018 est un millésime septentrional. Nous avons démarré les vendanges le 3 septembre et avons terminé le 28. Ce furent des vendanges très étalées, nous vendangeons plus précocement à cause de notre rosé Frizant.
En Languedoc, nous démarrons généralement les vendanges en août. Après des épisodes de mildiou qui nous ont causé des pertes de récolte (-35 %) nous avons du mal à gérer une demande croissante? Le Daumas-Gassac n?a jamais été aussi rare ! En 2018, nous avons eu un volume de pluviométrie record ! De janvier jusqu?à juin, c?est ce qui a entrainé le mildiou? le bon côté des choses, c?est que la vigne a une belle réserve d?eau dans le sol. Nous avons finalement obtenu une récolte bien concentrée grâce au bel été qui néanmoins n?a pas été caniculaire. Ce 2018 est un vin sur la fraîcheur et la finesse, c?est un vin velouté, où l?on retrouve de jolis tanins de fruits noirs plutôt que de fruits rouges avec des notes de poivre vert, un vin d?une belle complexité.
Mas de Daumas-Gassac rouge 2017 est le 40e millésime de la propriété, donc un millésime chargé en histoire. Il a subi l?impact de la gelée noire du printemps, et donc, les quantités sont moindres. C?est un vin d?une belle structure tannique, avec de l?acidité, c?est dû à nos Cabernets Sauvignons non clonés et aux grandes amplitudes thermiques, des nuits très fraîches et des journées très chaudes que l?on trouve ici, sur notre beau terroir en forme de cirque, un site géologique tout à fait remarquable. Tous ces atouts apportent au vin une grande concentration d?arômes, des notes de sous-bois, de garrigue et de thym frais.
Mas de Daumas-Gassac Blanc 2018 offre seulement 50 000 bouteilles ce qui est beaucoup moins que d?habitude. En 2018, nous avons récupéré une parcelle très ancienne que nous avons arrachée puis replantée de Viognier, on retrouve donc un peu plus de Viognier dans l?assemblage (environ 27 %). Notre Blanc 2018 est à mi-chemin entre le 2017 et le 2016. Ce 2018 est un vin avec plus de gras, un peu plus d?acidité donc, un millésime un peu plus tendu, le 2017 était très sec du style du 2001. On retrouve un style assez onctueux très agréable dans ces 2018 avec la présence d?une belle minéralité. L?expression de cette belle fraîcheur incomparable est une caractéristique que l?on retrouve dans les Daumas-Gassac, c?est un vin très désaltérant sans aucune lourdeur.
Comme objectifs, nous allons replanter la vigne emblématique du vignoble qui avait été arrachée il y a 7 ans sur une parcelle dénommée Peyrafioc (Pierre à feu en occitan), nous devons aussi gérer la pérennité du domaine? Nous renforçons le lien avec la traction animale pour les labours avec le percheron d?un ami vigneron, notre troupeau de moutons gère l?enherbement, nous plantons aussi beaucoup d?arbres autour des parcelles en accord avec le conservatoire du littoral, pour avoir des barrières végétales, c?est important pour conserver l?éco système et pour maintenir ici les chauves souris qui ont besoin de la présence des arbres pour se repérer. Nous sommes très impliqués dans la sauvegarde du milieu naturel. In fine, tous ces paramètres sont importants pour définir au mieux l?excellence du vin.?
Splendide Mas de Daumas Gassac Blanc 2018, 24% Viognier, 23% Chardonnay, 24% Petit Manseng, 13% Chenin Blanc et 16% d?une collection de cépages dont le Courbu du Béar, la petite Arvine du Valais, la Marsanne du Rhône et d?autres grandissimes variétés européennes. Récolte 100 % manuelle. vinification originale comprenant une macération pelliculaire à 10° pendant cinq à sept jours, fermentation sous Inox à 20/25° pendant trois semaines, filtration alluvionnaire sur terre fossile, ensuite retour dans l?Inox; enfin, une seconde filtration de sécurité sur plaque avant la mise en bouteilles... C?est un vin avec ce joli nez expressif de fumé et de poire, il est tout en structure et parfums, bien fondu. Toujours formidable IGP Saint-Guilhem-le-Désert - Cité d?Aniane rouge 2017, de belle teinte grenat, puissant au nez comme en bouche, persistant et très harmonieux.
Nous vous conseillons également l?IGP Pays d?Hérault Guilhem rouge 2018, aux arômes de violette, de mûre et de fraise en bouche, il est bien charpenté, un vin ?comme autrefois?, le Guilhem Blanc 2018, à dominante de fleurs blanches et d?amande, sur la fraîcheur et la vivacité. Séduisant Guilhem rosé 2018, il est franc et frais, de belle teinte soutenue et limpide, au nez complexe, sur le fruit. Goûtez le Rosé Frizant 2018, c?est un vin mousseux, de bouche subtile, persistante et très parfumée (fruits frais), de mousse intense.
Notre Rosé Frizant est le ?troisième mousquetaire?, nous produisons 50 000 bouteilles en 2018 et ne pouvons honorer toute la demande? Cette saignée de Cabernet-Sauvignon confère une belle expression aromatique, arômes de petits fruits rouges acidulés (fraise, framboise) la bulle est à mi-chemin entre la méthode traditionnelle et le vin tranquille, on obtient un vin très digeste.?
L?IGP Pays d?Hérault Albaran rouge 2017, intense en couleur comme en arômes, fleure bon les fruits mûrs et les épices, aux tanins bien fermes et soyeux à la fois. Et enfin cet IGP Pays d?Hérault Faune Blanc 2018 50% Viognier, 50% Chardonnay, fleurs blanches, fruits exotiques.

Famille Guibert
Haute Vallée du Gassac
34150 Aniane
Tél. : 04 67 57 71 28
Email : contact@daumas-gassac.com
www.daumas-gassac.com


Château VIEUX TOURON


Liliane Gagnard, œnologue de l?université de Bordeaux, s?installe sur la propriété familiale en 1982.
Elle exploite 10 ha de vignes plantés sur sol argilo-calcaire avec silice pour les parcelles de la côte. C?est en 1852, qu?en dot pour son mariage, l?aïeule Marie reçut cette métairie qui faisait partie du Château de Pécany.
?Mon père, marié à la fille de la maison, dès 1952, commercialisa en bouteilles. Après avoir obtenu mon diplôme d?œnologue de l?université de Bordeaux en 1969, j?ai, à mon tour, travaillé sur l?exploitation familiale. En 1982, je trouvais à créer autour du Vieux Touron mon exploitation.?
Voilà un remarquable Monbazillac 2005, de belle robe brillante, où l?onctuosité s?allie à la distinction, épicé, puissant, il dégage des arômes de poire et de brioche, tout en harmonie, de belle évolution comme le prouve ce splendide 1989, de robe dorée au reflets orangés, au nez complexe où s?entremêlent des nuances d?acacia, de fruits confits et de fleurs blanches, est tout en suavité, de bouche acidulée, à déboucher sur un foie gras (de canard) ou une feuillantine caramélisée aux poires. 
Le Bergerac rouge 2011, 50% Cabernet franc, Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot, associe couleur et structure, avec des notes de cerise et d?humus, aux tanins mûrs et denses. Séduisant Bergerac rosé, gourmand, très flatteur. Excellent Bergerac blanc sec (Sémillon, Muscadelle et Sauvignon), de robe jaune citron, aux notes d?agrumes et de noisette. Chambres d?hôtes sur place.

Liliane Gagnard
Vieux Touron
24240 Monbazillac
Tél. : 05 53 58 2116
Email : liliane.gagnard@sfr.fr
www.vieuxtouron.com


Domaine la MADURA



> Les précédentes éditions

Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018

 



Domaine GROS Frère et Soeur


Château La VARIÈRE


PÉHU-GUIARDEL


Château HAUT-CALENS


Alain LITTIÈRE


DARTIGALONGUE


Château HAUT-MARBUZET


Château La HAIE


Château FRANC LARTIGUE


Château CLOS des PRINCE


MANNOURY


Château SAINTE-BARBE


R. BOUTILLEZ MARCHAND


Cave REAL


Domaine CHARBONNIER


Château FILHOT


Château BOIS CARRÉ


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Pierre FRICK et Fils


Château LUCHEY-HALDE


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Château BELLES-GRAVES


Domaine de la PALEINE


Château GRAND-MAISON


Domaine des LAMBRAYS


Domaine PERALDI


Domaine des RAYNIÈRES


Jean-Michel PELLETIER


Château TRONQUOY-LALANDE


Château D'ARRICAUD


HUBER et BLÉGER



CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE PICHARD


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU PONT LES MOINES


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE GOURON


CHATEAU LA GALIANE


CHAMPAGNE CHARPENTIER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales